ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée internationale de la jeunesse12 août

Message de la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova

12 août 2013

Les jeunes représentent aujourd’hui près du tiers des migrants internationaux. Ces migrations redessinent la carte du monde et le visage des sociétés. Elles représentent un immense potentiel de rapprochement des peuples, de dialogue interculturel et de développement. Elles soulèvent aussi d’immenses défis en termes d’exclusion, de pauvreté, d’exploitation ou de discriminations.

Il est vital de mieux connaître les réalités complexes de ces migrations, pour concevoir des politiques publiques mieux adaptées et plus efficaces. La recherche en sciences sociales revêt une importance décisive. Elle montre les évolutions saisissantes des flux migratoires au cours des 20 dernières années: plus nombreux, plus féminins, et plus jeunes. La journée internationale de la jeunesse consacrée aux migrations des jeunes coïncide justement avec le lancement du Rapport mondial de la jeunesse sur ce thème, qui apporte un éclairage unique sur l'impact des jeunes migrants sur l’avenir des nations.

Pour libérer le potentiel des jeunes, nous devons les considérer comme des partenaires de premier plan dans la conception et la mise en œuvre des politiques qui les concernent. De nouveaux outils élargissent nos moyens de consultations, de participation, de dialogue : sachons les utiliser ! La Conférence nationale sur la migration des jeunes et le développement à Chennai (Inde), soutenue par l’UNESCO, est un exemple de lieu d’échanges qui permettent aux jeunes et aux chercheurs de partager leurs expériences, comme d’autres expériences similaires menées cette année aux Samoa pour l’emploi des jeunes, en Russie pour le dialogue interculturel, au Kirghizstan auprès des jeunes femmes migrantes… Dans le même esprit, j’ai le plaisir d’annoncer que le 8e Forum des jeunes de l'UNESCO se tiendra au siège de l'Organisation à Paris du 29 au 31 Octobre 2013. Partout des jeunes se mobilisent pour défendre leurs droits : la jeune Malala Yousafzai qui se bat pour l’éducation des filles en est un exemple. Donnons-leur les moyens de se faire entendre !

L’intensité des mouvements migratoires dans un monde globalisé et connecté, appelle une plus forte coopération et solidarité entre les Etats. Elle appelle aussi, à l’intérieur des sociétés, à renforcer l’accès à une éducation de qualité, à la participation démocratique et aux compétences interculturelles qui aident à vivre ensemble et tout spécialement dans les villes, où vit plus de la moitié de la population mondiale.

Le refus de la pauvreté, les dangers du réchauffement climatique, l’aspiration à une vie digne ou au respect de leurs droits poussent des millions de jeunes à se construire un avenir meilleur au-delà des frontières. J’appelle en ce jour l’ensemble des partenaires de l’UNESCO et tous les Etats Membres à unir leurs efforts pour faire de cette énergie considérable une force et un atout pour la paix, le respect des droits de la personne et le développement.

Messages des années précédentes