ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée internationale de la femme – 8 mars 2009

Messages à l'occasion de la Journée internationale de la femme

Président de l'Assemblée générale

« Les difficultés économiques et les inquiétantes tensions sociales dont les effets se font aujourd’hui sentir partout dans le monde touchent d’abord et avant tout les plus pauvres et les plus vulnérables. Malheureusement, il est à craindre que, dans les prochains mois, ces effets se fassent encore plus rudement ressentir chez les femmes et les filles. Je me réjouis donc particulièrement que le thème retenu cette année pour la Journée internationale de la femme soit « Hommes et femmes unis contre la violence à l’égard des femmes . Il est parfois nécessaire de passer par une crise pour éveiller les consciences et mobiliser de nouveaux partenariats. Nous devons saisir toutes les occasions qui s’offrent à nous de faire progresser la condition de la femme, que la conjoncture soit favorable ou non. »

Message complet du Président de l'Assemblée générale

Secrétaire général

« Il y a un an, j’ai lancé une campagne appelant les peuples et les gouvernements du monde entier à s’unir pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles. Cette campagne se poursuivra jusqu’en 2015, date butoir pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, parce qu’il existe entre elle et les objectifs du Millénaire un lien évident. Nous devons faire cesser cette violence ordinaire, profondément ancrée dans la société, qui détruit des vies, ruine la santé, entretient la pauvreté et entrave la réalisation de l’égalité entre les femmes et les hommes et l’émancipation des femmes. »

Message complet du Secrétaire général

Directeur général de l’UNESCO

« Chaque année, la Journée internationale de la femme offre l’occasion de mesurer les progrès accomplis et de réfléchir aux défis qui subsistent sur la voie de l’égalité des sexes. La Journée internationale de la femme 2009 est la dixième et aussi la dernière à laquelle je m’associe en tant que Directeur général de l’UNESCO et je regrette que la parité hommes-femmes, consacrée par la Charte des Nations Unies en 1945, puis par un Objectif du Millénaire spécifique (le troisième) en 2000, demeure une aspiration plutôt qu’une réalité dans de trop nombreux domaines de la vie publique et privée. »

Message complet de M. Koïchiro Matsuura

Autres messages

Directrice exécutive de l'UNIFEM, Inés Alberdi EN