ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée internationale des veuves23 juin

La situation des veuves

Violence

La violence à l’égard des femmes est l’une des violations des droits de l’homme les plus répandues, touchant les femmes de tous les milieux, âges, cultures et pays. Les veuves ne font pas exception et peuvent en fait être confrontées à un risque élevé de violence.

Dans de nombreux pays, mais surtout en Afrique et en Asie, les veuves subissent des violences physique et mentale - y compris la violence sexuelle - dues à des différends liés au foncier et à la propriété. Privée de droit de propriété sur les biens de son mari, une veuve peut être maltraitée et carrément expulsée de son domicile. En Afrique, les violences à l’égard des veuves ignorent les frontières ethniques, de classe et de revenus, ce qui fait figurer les veuves au nombre des femmes parmi les plus vulnérables et les plus démunies dans la région 1.

Les veuves sont contraintes d’accepter des pratiques traditionnelles dangereuses, dégradantes et constituant un risque pour leur vie, dans le cadre de rites liés à l’enterrement et au deuil. Dans nombre de pays, par exemple, les veuves sont obligées de boire l’eau qui a servi à laver le cadavre de leur mari. Les rites liés au deuil peuvent également impliquer des relations sexuelles avec des hommes de la famille, le rasage de crâne et la scarification 2.

Source

1 - Women 2000 : Widowhood : Invisible Women, Secluded or excluded,  EN PDF,Division de la promotion de la femme des Nations Unies/DAES, décembre 2001, p.6.

2 - Ibid. p.10, 14.