ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée internationale des veuves23 juin

« Nulle femme ne devrait perdre son statut, ses moyens de subsistance ou ses biens au décès de son époux. Et pourtant, des millions de veuves sont maltraitées, victimes de discrimination, déshéritées ou indigentes.  »

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU
Journée 2014

Prier plusieurs fois par jour est courant près de ce sanctuaire - un arbre Tulsi - sur le terrain de l'Ashram. Dans les pays occidentaux, il est connu sous le nom de basilic, mais en Inde il est considéré comme une plante vénérée avec des propriétés médicinales. La plupart des familles hindoues gardent une plante dans leur jardin ou leur maison.


Absente des statistiques, inaperçue par les chercheurs, négligée par les autorités nationales et locales et la plupart du temps ignorée par les organisations de la société civile - la situation des veuves est en réalité invisible.

Pourtant, la maltraitance des veuves et de leurs enfants représente l’une des plus graves violations des droits de l’homme et l’un des principaux obstacles au développement aujourd’hui. Des millions de veuves dans le monde vivent dans une pauvreté extrême, subissent l’ostracisme et la violence, connaissent la privation de logement, sont confrontées à la maladie et à la discrimination juridique et sociale.

Afin de donner une reconnaissance particulière à la situation des veuves de tous âges, de toutes régions et cultures, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé que le 23 juin comme étant la Journée internationale des veuves.

Vidéo : « Permettre aux veuves de vivre dignement en Inde »

La discrimination envers les veuves est très répandue en Inde et beaucoup d'entre elles finissent leur vie dans la misère. Il existe encore des femmes qui pratiquent le Sati en s'immolant sur le bûcher funéraire de leur mari. Le Dr Giri milite pour que leurs droits soient reconnus et a créé un abri qui les accueille.

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU