Volontariat et développement

La Journée internationale des Volontaires (JIV) a été adoptée par l´Assemblée générale de l’ONU sur la base de sa résolution 40/212 du 17 décembre 1985. Au fil des années, on a utilisé la Journée internationale des Volontaires (JIV) de manière stratégique. La plupart des pays ont orienté l’action des volontaires vers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), un ensemble d'objectifs assortis de délais pour lutter contre la faim, la maladie, l'analphabétisme, la dégradation de l'environnement et la discrimination à l'égard des femmes.

Le volontariat est un moyen efficace pour engager les gens à s’attaquer aux défis de développement, et il peut transformer le rythme et la nature du développement. Le volontariat profite à la fois à l’ensemble de la société et à la personne qui se porte volontaire.

Le programme des volontaires des Nations Unies (VNU)s'inspire de la conviction que le volontariat peut changer le rythme et la nature du développement et de l'idée que chacun peut donner de son temps et de son énergie pour améliorer les conditions de vie de millions d'autres.

Le programme VNU vise une reconnaissance mondiale des volontaires pour la paix et le développement, s'assure de l'intégration du volontariat dans les programmes de développement, et promeut la mobilisation croissante de volontaires aux profils variés apportant une contribution à la paix et au développement.

Les VNU aident à organiser et à couvrir des élections, soutiennent des projets humanitaires et de maintien de la paix, sont impliqués dans divers programmes de développement social, politique ou économique, font du volontariat une forme d'entraide mutuelle au sein des communautés et apportent une inestimable valeur ajoutée grâce à leur large éventail de compétences spécialisées.