« En cette journée de Vesak, célébrons la sagesse de Bouddha en faisant quelque chose pour les autres dans un profond esprit de solidarité.  »
António Guterres, Secrétaire général de l'ONU

Le « Vesak », jour de la pleine lune du mois de mai, est le jour le plus sacré pour des millions de bouddhistes à travers le monde. C’est le Jour du Vesak, il y a 2 500 ans, en 623 avant Jésus Christ, que le Bouddha est né. C’est également le Jour du Vesak que le Bouddha a atteint l’état d’illumination et c’est le Jour du Vesak que le Bouddha est décédé dans sa quatre-vingtième année.

L'Assemblée générale, par sa résolution 54/115 de 1999, considère que, en célébrant cette Journée, l’Organisation salue la contribution que le bouddhisme, l’une des plus vieilles religions du monde, apporte depuis plus de 2 500 ans et continue d’apporter à la spiritualité de l’humanité.

La Journée du Vesak est célébrée chaque année au Siège de l’ONU à New York et dans d’autres bureaux des Nations Unies, en consultation avec les bureaux des Nations Unies et les missions permanentes.