Journée des Nations Unies 24 octobre 2011

Concert donné à l'occasion de la Journée des Nations Unies

La Mongolie à l'honneur

Le concert donné à l'occasion de la Journée des Nations Unies est traditionnellement l'un des moments forts de la célébration. A l'occasion du 66ème anniversaire de la création de l'ONU, et du cinquantenaire de l'adhésion de la Mongolie à l'Organisation, le concert est parrainé cette année par la Mission permanente de la Mongolie auprès des Nations Unies.

Cette année, le concert s'est tenue le jeudi 27 octobre, de 19h00 à 20h30, dans le Hall de l'Assemblée générale, au Siège de l'ONU, à New York.

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon, le Président de la 66e session de l'Assemblée générale, M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, le Premier ministre de la Mongolie, M. Sukhbaatar Batbold et le Représentant permanent de la Mongolie auprès des Nations Unies, S.E. Mme Ochir Enkhtsetseg, ont ouvert la soirée par des discours.

Programme

Ensemble National mongol de « violon à tête de cheval »

Avec l'Ensemble National mongol de « violons à tête de cheval » et l'Ensemble National académique de chanson folk et de danse, le concert, d'une durée de 90 minutes, a présenté au public une sélection de musiques traditionnelles mongoles, de danses, d'opéra, et de contorsion ainsi que des morceaux plus contemporains et des musiques classiques du monde.

Le public a pu assister à des performances de « chants longs » et de « chants de gorges », des formes musicales uniques à la Mongolie qui ont été inscrites, à l'instar du « violon mongol à tète de cheval », sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l'UNESCO.

Le concert est disponible sur le Webcast de l'ONU.


Musiciens avec des violons à tête de cheval

Le violon à tête de cheval (Morin khuur)

Le morin khuur est un instrument à cordes incliné et fait partie de la tradition mongole. Il est l'un des instruments musicaux les plus importants du peuple mongol, et est considéré comme un symbole national.

Le morin khuur est l'un des chefs-d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité, identifié comme tel par l'UNESCO. Il produit un son qui est poétiquement décrit comme volubile et effréné, tel des hennissements de chevaux sauvages ou comme une brise de prairies.


Chants longs (Urtyn duu)

Chanteur et violoniste à tête de cheval

Ce genre musical, appelé « chants longs » (Urtyn duu), accentue chaque syllabe de texte et la prolonge sur une longue durée. Ainsi, une composition de quatre minutes ne peut contenir, en moyenne, qu'une dizaine de mots. Les thèmes lyriques varient selon le contexte. Ils peuvent être philosophiques, religieux, romantiques ou festifs. Ils utilisent souvent les chevaux comme symbole ou thème récurrent tout au long de la chanson.


Chant de gorge (khoomei)

Il s'agit sans doute ici de la forme la plus connue de musique mongole. C'est un genre unique de chant qui implique la production simultanée de deux sons distinctement audibles. La bouche du chanteur agit comme un filtre, sélectionnant une note à la fois pour créer une série harmonique.

Téléchargez ici le programme de la soirée. EN PDF

Poster

Affiche du concert 2011

  Téléchargez le poster au format PDFPDF document