ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée internationale de la tolérance
16 novembre

Message du Secrétaire général

16 novembre 2010

La tolérance est le fondement du respect entre les peuples et les communautés. Elle est indispensable à l’édification d’une société mondiale partageant un certain nombre de valeurs. C’est une vertu et une qualité mais par-dessus tout un acte – qui consiste à tendre la main à autrui et à percevoir les différences non pas comme des obstacles mais comme des invitations au dialogue et à la compréhension.

La tolérance est indispensable pour se prémunir contre la politique de polarisation, à un moment où les stéréotypes, l’ignorance et la haine menacent de déchirer le tissu fragile de sociétés de plus en plus diverses. Le monde d’aujourd’hui est plus lié que jamais par le commerce et la technologie de l’information, mais les fossés ne font que s’élargir tant au sein des communautés et des États qu’entre eux, du fait de la pauvreté, de l’ignorance et des conflits. En outre, la vitesse des communications estompe rapidement les distinctions entre ce qui est planétaire et ce qui est local et les tensions qui naissent dans une région du monde peuvent rapidement se propager à d’autres.

La tolérance est l’une des clefs pour relever ces défis car elle permet d’établir des passerelles entre les peuples et d’ouvrir des voies de communication. La tolérance ne signifie pas qu’il faut accepter toutes les pratiques et toutes les opinions comme étant égales. Au contraire, sa valeur réside dans le fait qu’elle permet de sensibiliser davantage aux droits de l’homme universels et aux libertés fondamentales et de mieux les faire respecter.

La tolérance est intégrée dans le tissu de l’Organisation des Nations Unies. L’Alliance des civilisations poursuit ses précieux efforts pour lutter contre l’extrémisme et promouvoir l’entente interculturelle, grâce à l’établissement de partenariats avec les médias et de programmes d’échange entre jeunes. En août dernier, l’ONU a lancé l’Année internationale de la jeunesse, choisissant pour thème « le dialogue et la compréhension mutuelle », et la tolérance est l’un des principaux thèmes de l’Année internationale du rapprochement des cultures en 2010, qui est une initiative de l’UNESCO.

La tolérance ne va pas de soi. Elle doit être enseignée, entretenue et communiquée. L’éducation, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la salle de classe, est essentielle pour renforcer la tolérance et combattre la haine et la discrimination. En cette Journée internationale de la tolérance, affirmons une fois de plus notre attachement au dialogue et à la compréhension entre tous les peuples et toutes les communautés et tournons nos cœurs et nos esprits vers ceux qui sont confrontés à la discrimination et la marginalisation. Une humanité commune signifie vivre et travailler ensemble sur la base du respect mutuel et pour la richesse qu’apporte la diversité humaine.

Messages des années précédentes