ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée internationale de la tolérance
16 novembre

Message du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon

Journée 2013

Le monde dans lequel nous vivons est en pleine transformation. De nouveaux centres de pouvoir et une nouvelle dynamique économique apparaissent. La technologie nous rapproche de plus en plus et les échanges interculturels s’intensifient chaque jour, mais cela ne suffit pas à assurer une meilleure compréhension entre individus. Si les sociétés sont de plus en plus diverses, l’intolérance ne cesse de croître dans de trop nombreux endroits. 

Partout dans le monde, les nations et les communautés se trouvent confrontées à des difficultés économiques, sociales et environnementales graves et persistantes. La pauvreté, la faim et la maladie sont encore beaucoup trop répandues. Chaque région subit les effets grandissants des changements climatiques et les catastrophes naturelles nous rappellent constamment la vulnérabilité de l’être humain. Les conflits et les tensions entre les groupes subsistent partout dans le monde et des millions de personnes vivent chaque jour sous la menace de la violence et du déplacement.

Il n’existe pas de solution unique à ces problèmes protéiformes et interdépendants. Nous ne pourrons aller de l’avant que si nous formons une communauté de nations et de cultures reposant sur la solidarité humaine et la conscience de partager le même destin. Voilà la raison pour laquelle la tolérance est tellement importante.

La tolérance n’est pas passive. Elle exige de faire le choix d’aller vers l’autre dans un esprit de compréhension et de respect mutuels, en particulier en cas de désaccord. La tolérance exige de reconnaître que notre diversité est une force – un terrain propice à la créativité et au renouveau pour toutes les sociétés.

La tolérance peut – et doit – s’apprendre. Nous devons apprendre aux filles et aux garçons non seulement à vivre ensemble mais aussi à agir ensemble en tant que citoyens du monde. Il nous faut nourrir la tolérance en favorisant la compréhension et le respect entre les cultures – des parlements aux cours de récréation. Nous devons combattre les inégalités croissantes et rejeter l’exclusion sociale fondée sur le sexe, le handicap, l’orientation sexuelle, l’appartenance ethnique ou la religion.

La tolérance est le fondement le plus solide de la paix et de la réconciliation. Alors que nous vivons une époque de changement rapide et parfois déroutant, elle n’a jamais été aussi importante. En cette Journée internationale de la tolérance, j’engage les responsables nationaux et locaux – et tous ceux qui exercent une influence grâce aux médias traditionnels et sociaux et auprès de leurs pairs – à embrasser la tolérance comme le lien qui nous unira sur le chemin nous menant vers un avenir pacifique et stable à long terme.