ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage 2 décembre

La traite des êtres humains

Définition

Cette expression désigne le fait de recruter, transporter, transférer, héberger ou accueillir une personne en ayant recours à la force, à la contrainte, à la tromperie ou à d’autres moyens, en vue de l’exploiter.

La traite des êtres humains est un crime qui nous fait honte à tous. Chaque année, des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants sont victimes de la traite des personnes dans leur pays ou à l'étranger. Par la contrainte, la duperie ou la force, ils sont exploités pour leur force de travail, pour le sexe ou pour leurs organes. Presque tous les Etats sont touchés par ce crime contre l'humanité, comme pays d'origine, de transit ou de destination des victimes. La traite des êtres humains peut être une entreprise lucrative et les responsables sont souvent liés à la criminalité organisée. Pourtant, la traite affectant généralement des individus en marge de la société, peu de ces trafiquants sont jugés et la plupart des victimes ne seront probablement jamais identifiées et aidées.

L'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) aide les Etats à lutter contre la traite des personnes, à protéger les victimes et à poursuivre les coupables en justice, en accord avec le Protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants, additionnel à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée.

Le trafic de migrants

Le trafic illicite de migrants désigne le fait d'assurer, afin d'en tirer, directement ou indirectement, un avantage financier ou un autre avantage matériel, l'entrée illégale dans un État Partie d'une personne qui n'est ni un ressortissant ni un résident permanent de cet État. Le trafic de migrants est un crime qui implique l'assistance à l'entrée illégale d'une personne sur le territoire d'un Etat duquel cette personne n'est ni un ressortissant ni un résident, en vue d'obtenir une contrepartie financière ou tout autre bénéfice matériel. Le trafic de migrants touche presque tous les pays du monde. Il sape l'intégrité des Etats et des communautés, et coute la vie à plusieurs milliers d'individus tous les ans.

L'ONUDC, en tant que gardien de la Convention des Nations unies contre la criminalité transnationale organisée et des protocoles s'y rapportant, encourage sa ratification universelle et assiste les États dans leur efforts en vue de la mise en œuvre du Protocole contre le trafic illicite de migrants par terre, mer et air.

Source : Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC)