ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

Journée internationale de la femme rurale
15 octobre

Message du Secrétaire général de l'ONU

15 octobre 2012

Les femmes rurales assurent une grande partie de la production alimentaire dans le monde, elles protègent l’environnement et elles contribuent à la réduction des risques de catastrophe au sein de leurs communautés. Pourtant, elles continuent d’être confrontées à des inégalités et à une discrimination qui les empêchent de se réaliser pleinement. La réalité quotidienne d’un trop grand nombre d’entre elles consiste à cultiver une terre dont elles ne sont pas propriétaires, à ne pouvoir accéder aux services financiers qui les aideraient à sortir de la pauvreté, et à vivre sans la garantie d’une alimentation suffisante, de services de santé et d’éléments de confort de base tels que l’accès à l’eau salubre et à l’assainissement. Les soins que les femmes dispensent gratuitement représentent un lourd fardeau qui les empêche d’accéder à des emplois rémunérés par des salaires décents.

L’autonomisation des femmes revêt une importance cruciale pour éradiquer la faim et la pauvreté. En privant les femmes de leurs droits et de possibilités, ce sont leurs enfants et leurs sociétés que nous privons d’un avenir meilleur. C’est la raison pour laquelle l’Organisation des Nations Unies a récemment lancé un programme d’autonomisation des femmes rurales et de renforcement de la sécurité alimentaire. Dans le cadre de ce programme commun, les trois agences spécialisées dans les domaines de l’alimentation et de l’agriculture qui se trouvent à Rome et ONU-Femmes œuvrent aux côtés des femmes rurales pour éliminer les obstacles auxquels elles sont confrontées et à valoriser leurs compétences de productrices, dirigeantes ou chefs d’entreprise.

Lorsque la sécurité alimentaire et nutritionnelle est améliorée, les femmes rurales ont davantage de chances de trouver un travail décent et de pourvoir à l’éducation et à la santé de leurs enfants. Si on leur donne accès à la terre, au crédit et aux moyens de production dans des conditions d’égalité, elles peuvent augmenter leur productivité et vendre le fruit de leur travail. Membres de la société à égalité avec les hommes, les femmes rurales doivent pouvoir faire entendre leur voix dans le processus décisionnaire et promouvoir le développement durable.

Le monde a progressivement pris conscience du rôle vital joué par les femmes dans la consolidation de la paix, l’instauration de la justice et la démocratie. Alors que nous approchons de l’échéance de 2015 pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, l’heure est venue de consacrer davantage d’efforts aux femmes rurales, de protéger leurs droits et d’améliorer leur condition. En cette Journée internationale qui leur est dédiée, j’appelle tous nos partenaires à aider les femmes rurales, à écouter leurs voix et leurs idées, et à veiller à ce que les politiques répondent à leurs besoins et à leurs demandes. Il est de notre devoir de faire tout notre possible pour leur permettre de se réaliser pleinement dans l’intérêt commun.