ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée internationale de la femme rurale
15 octobre

« Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 promet de ne laisser personne au bord de la route. Pour que le pari soit gagné, nous devons aider les femmes rurales à prospérer et à avoir accès à l’aide et à l’information dont elles ont besoin pour réaliser leur potentiel sans quitter leurs communautés. »

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU
Message 2016

Une femme rurale prépare sa marchandise pour la vendre à Assouba, en Côte d'Ivoire. Photo ONU/Patricia Esteve

Les femmes rurales, dont la majorité dépend des ressources naturelles et de l’agriculture pour leur subsistance, représentent plus d’un quart de la population mondiale totale. Dans les pays en développement, les femmes rurales représentent environ 43 pour cent de la main-d’œuvre agricole, et elles produisent, transforment et préparent la plupart des aliments qui sont disponibles, ce qui signifie que la responsabilité en matière de sécurité alimentaire leur incombe principalement. Vu que 76 pour cent des personnes extrêmement pauvres vivent en milieu rural, le fait de veiller à ce que les femmes en zones rurales accèdent aux ressources agricoles productives autonomise non seulement les femmes, mais contribue aussi à réduire la faim et la pauvreté dans le monde.

La première Journée internationale de la femme rurale a été célébrée le 15 octobre 2008. Cette nouvelle journée internationale a été décidée par l’Assemblée générale dans sa résolution [A/RES/ 62/136] du 18 décembre 2007. L’Assemblée reconnait par là le « rôle et l’apport décisifs des femmes rurales, notamment autochtones, dans la promotion du développement agricole et rural, l’amélioration de la sécurité alimentaire et l’élimination de la pauvreté en milieu rural ».

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU