ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée internationale de la femme rurale
15 octobre

« Nous devons renforcer et protéger les droits des femmes rurales. Lorsqu’elles ont accès à la terre, des avancées considérables sont constatées en ce qui concerne le bien-être des ménages, la productivité agricole et l'égalité des sexes. Davantage de progrès sont réalisés dans la lutte contre la pauvreté, la violence basée sur le genre et le VIH/sida et au final, tout le monde en bénéficie. »

Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d'ONU Femmes

Trois femmes ensemencent un champ dans une ferme de Chimaltenango, au Guatemala (Photo : Maria Fleischmann / Banque mondiale)

Les femmes rurales jouent un rôle critique dans les économies rurales des pays développés et en voie de développement. Dans la plupart du monde en développement, elles participent à la production agricole, elles fournissent nourriture, eau et combustible pour leur foyer et conduisent des activités hors de la ferme pour améliorer le niveau de vie de leur famille. En plus, elles assurent des fonctions vitales en prenant soin des enfants, des malades et des personnes âgées.

La première Journée internationale de la femme rurale a été célébrée le 15 octobre 2008. Cette nouvelle journée internationale a été décidée par l’Assemblée générale dans sa résolution [A/RES/ 62/136] du 18 décembre 2007. L’Assemblée reconnait par là le « rôle et l’apport décisifs des femmes rurales, notamment autochtones, dans la promotion du développement agricole et rural, l’amélioration de la sécurité alimentaire et l’élimination de la pauvreté en milieu rural ».

Conformément à son programme pluriannuel de travail pour 2010-2014, la Commission de la condition de la femme a choisi comme thème prioritaire pour sa 56ème session en 2012 « l'autonomisation des femmes rurales et leur rôle dans l'éradication de la pauvreté et de la faim, le développement et les défis actuels ».

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU