ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journées du souvenir et de la réconciliation en l'honneur
des morts de la Seconde Guerre mondiale
8 - 9 mai

Déclarations

Paroles prononcées lors de la commémoration de la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le 6 mai 2010

Bonjour Mesdames, bonjour Messieurs,

Nous commémorons aujourd’hui la fin de la Deuxième Guerre mondiale en Europe. Il est fort opportun que nous le fassions à un moment comme celui-ci, où les pays sont réunis pour faire avancer la cause de la paix.

Il y a 65 ans, alors que ce grand et tragique conflit prenait fin, des délégués réunis à San Francisco ont entrepris de rédiger la Charte des Nations Unies et de créer une organisation destinée à mettre fin au « fléau de la guerre ».

Le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires est également un document d’espoir qui incarne l’idée d’un monde exempt d’armes nucléaires.

Ces derniers jours, nous avons avancé sur le chemin de cet objectif.

Je suis certain que nous continuerons sur cette voie, ne serait-ce que parce qu’il le faut absolument.

Le coût en vies humaines de la Deuxième Guerre mondiale a été tellement grand qu’on ne peut pas le déterminer exactement : 50 à 70 millions de morts.

Au temps de l’arme nucléaire, c’est la vie sur terre elle-même qui est menacée.

Monsieur l’Ambassadeur Churkin,
Monsieur l’Ambassadeur Mohammad,

Merci de nous avoir aidés à nous souvenir du passé, afin que nous puissions construire un avenir meilleur.

Déclarations passées

Réunion extraordinaire solennelle de l’Assemblée générale en hommage à toutes les victimes de la Seconde Guerre mondiale, 9 mai 2005

Concert donné pour le soixantième anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de la Fondation de l’ONU, 7 mai 2005