ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée mondiale de la liberté de la presse
3 mai

« J’appelle à l’union en faveur de la défense et de la promotion de la liberté de la presse et du droit d’accès à l’information. L’engagement de chacun est essentiel pour faire avancer les droits de l’homme et la dignité humaine, le développement durable auquel nous aspirons et notre détermination commune à construire une paix durable. »

Message 2016
Directrice générale de l'UNESCO, Mme Irina Bokova

Thème 2016 : Accès à l’information et aux libertés fondamentales - C’est votre droit !

Accès à l’information et aux libertés fondamentales - C’est votre droit !

Le 20 décembre 1993, l'Assemblée générale a proclamé le 3 mai Journée mondiale de la liberté de la presse (décision 48/432).

Depuis lors, le jour de l'anniversaire de la Déclaration de Windhoek est célébré dans le monde entier comme étant la Journée mondiale de la liberté de la presse. La Journé mondiale de la liberté de la presse est l'occasion de :

En 2016, la Journée mondiale de la liberté de la presse coïncide avec trois évènements marquants :

Dans ce contexte, et à l’ère actuelle du numérique, la Journée mondiale de la liberté de la presse 2016 met en lumière les liens entre la liberté de la presse, une culture d’ouverture, le droit à la liberté d’information et le développement durable, le fil conducteur étant le rôle du journalisme ainsi que l’importance de préserver ceux qui proposent ces services au public.

Cette année, la JMLP étudiera ces sujets sous trois perspectives différentes :

Vous trouverez plus d'informations à propos du thème 2016 dans cette note conceptuellePDF document

Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano

Ce Prix est destiné à distinguer une personne, une organisation ou une institution qui a contribué d’une manière notable à la défense et/ou à la promotion de la liberté de la presse où que ce soit dans le monde, surtout si pour cela elle a pris des risques. La cérémonie de remise du Prix aura lieu à Helsinki, en Finlande, le 3 mai 2016. La journaliste d'investigation azerbaidjanaise, actuellement emprisonnée, est la lauréate du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano 2016.

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU