ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée mondiale de la population11 juillet

Population et développement

Santé maternelle

  • Chaque minute, une femme meurt durant la grossesse ou l’accouchement.
  • Chaque année, 70 000 femmes environ meurent du fait d’avortements pratiqués dans des conditions dangereuses.
  • Plus de 300 millions de femmes souffrent de complications de la grossesse et de l’accouchement.

Source : FNUAP

On estime que la population mondiale atteindra 9,1 milliards en 2050 et que la population des 50 pays les plus pauvres doublera pour compter 1,7 milliards d’habitants. La plupart de cette augmentation sera effective dans les zones urbaines des pays en développement.

Les tendances démographiques ont une influence déterminante dans la lutte contre la pauvreté et la promotion du développement. Le ralentissement de la croissance démographique et les investissements dans les domaines de la santé reproductive, de la prévention du SIDA, de l’éducation, de l’émancipation des femmes et la promotion de l’égalité des sexes, contribuent à réduire la pauvreté.

La baisse du taux de fertilité dépend largement de la capacité des hommes et des femmes à prendre des décisions informées et de leur accès à des produits et services de santé reproductive.

Une femme enceinte.
Une femme enceinte au Timor oriental regarde pensivement par la fenêtre. Le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) a fourni du matériel à l'hôpital national pour faciliter les accouchements et réduire la mortalité infantile. (Photo ONU / M. Perret)

Le droit à la santé reproductive est une base pour avoir des enfants en bonne santé, des relations intimes et des familles heureuses. Ca implique que chaque enfant est désiré, chaque naissance est sûre, les jeunes sont séronégatifs et les femmes et les filles sont traitées avec respect et dignité.

L’émancipation des femmes, dans leurs rôles productif et reproductif, joue un rôle fondamental. Quand une femme peut planifier sa famille, elle peut planifier le reste de sa vie. Quand elle est en bonne santé, elle peut être plus productive. Quand ses droits relatifs à la procréation sont respectés, elle a la liberté de participer pleinement et sur un pied d’égalité à la société.