ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée mondiale de la poésie
21 mars

Messages de Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO

Message 2013

La poésie est l’une des plus pures expressions de la liberté de la langue. Elle est un élément constitutif de l’identité des peuples, elle incarne l’énergie créative de la culture, dans sa faculté à se renouveler sans cesse.

Cette modernité de la poésie se transmet de générations en générations, dans les textes consacrés des grands auteurs, dans les oeuvres des poètes anonymes. Nous devons transmettre cet héritage – celui d’Homère, de Li Bai, de Tagore, de Senghor et de milliers d’autres – comme témoignage vivant de la diversité culturelle de l’humanité. Nous devons le faire fructifier à notre tour, comme source d’enrichissement linguistique et de dialogue.

En célébrant la journée internationale de la poésie, l’UNESCO veut aussi promouvoir les valeurs qu’elle transporte. Car la poésie est un voyage – non pas hors du réel, mais souvent au plus proche des émotions, des revendications et des espoirs des individus. La poésie donne forme aux rêves des peuples et aux plus hautes expressions de leur spiritualité, la poésie donne aussi le courage de changer le monde.

Les poètes de tous les pays ont laissé des vers impérissables pour la défense des droits humains, l’égalité des hommes et des femmes, le respect des identités culturelles. Liberté, j’écris ton nom, écrivait Paul Eluard. Aujourd’hui encore la poésie porte un souffle de liberté et de dignité contre la violence et l’oppression. Pour toutes ces raisons, l’UNESCO soutient les poètes et tous ceux qui éditent, traduisent, impriment ou diffusent la poésie. Nous le faisons à travers la protection de la diversité des expressions culturelles, par la préservation des récitations poétiques inscrites au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, comme autant de façons d’embellir notre monde et de construire la paix dans l’esprit des hommes et des femmes.