ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée mondiale de la poésie
21 mars

« En rendant hommage à celles et ceux qui n’ont pour instrument que leur parole libre, qui imagine et qui agit, l’UNESCO reconnaît à la poésie sa valeur de symbole de la créativité de l’esprit humain. En donnant forme et mots à ce qui n’en a pas encore – la beauté insondable qui nous entoure, les souffrances immenses et la misère du monde – la poésie contribue à l’élargissement de notre humanité commune, elle aide à la rendre plus forte, plus solidaire et plus consciente d’elle-même. »

Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO
Message 2016

Maya Angelou, poète, écrivain et activiste reconnue, inscrit son poème « A Brave and Startling Truth » (Une vérité courageuse et saisissante) au Siège de l'ONU (2011). Photo ONU/Eskinder Debebe

Maya Angelou, poète, écrivain et activiste reconnue, inscrit son poème « A Brave and Startling Truth » (Une vérité courageuse et saisissante) au Siège de l'ONU (2011). Photo ONU/Eskinder Debebe

La poésie contribue à la diversité créative, en interrogeant à nouveau notre usage des mots et des choses, nos modes de perception et notre compréhension du monde. À travers ses associations, ses métaphores et sa propre grammaire, la langue poétique peut être une autre facette du dialogue entre les cultures. Elle cultive la diversité dans le dialogue, la libre circulation des idées par le mot, la créativité et l'innovation. La Journée mondiale de la poésie est une invitation à réfléchir sur la puissance du langage et le plein épanouissement des capacités créatrices de chacun.

Lors de sa 30e session tenue à Paris en octobre-novembre 1999, la Conférence générale de l'UNESCO a décidé de proclamer le 21 mars, Journée mondiale de la Poésie.

Il est évident que l'initiative d'une action mondiale en faveur de la poésie donnerait une reconnaissance et une impulsion nouvelle aux mouvements poétiques nationaux, régionaux et internationaux. Cette action devrait avoir pour objectif principal de soutenir la diversité des langues à travers l'expression poétique et donner à celles qui sont menacées l'opportunité de s'exprimer au sein de leur communauté respective.

L'UNESCO invite les États Membres à participer de manière active dans la célébration de cette Journée, aux niveaux local et national, avec la participation active des commissions nationales, des ONG ainsi que des institutions publiques et privées concernées (écoles, municipalités, communautés poétiques, musées, associations culturelles, maisons d'édition, collectivités locales, etc.).

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU