Journée internationale des Casques bleus, 29 mai

Actualités sur le terrain

Déterminés face à l'adversité Lien extérieur

« Les Sud Soudanais nous ont donné une leçon : ne jamais céder au pessimisme. C'est ainsi qu'ils ont conquis leur indépendance puis survécu pendant 18 mois sans pratiquement aucun revenu. Confrontée à de tels défis, toute autre nation, je crois, se serait effondrée. Mais le Sud Soudan a tenu bon. Aujourd'hui, l'heure est au progrès, à la stabilité et à la consolidation des acquis, afin de construire un état et une nation, et jouir des dividendes de la paix. »

Éditorial par Hilde Johnson, Représentante Spéciale du Secrétaire général
des Nations Unies au Sud Soudan, publié le 29 mai 2013 dans
Le Huffington Post

RDC : la MONUSCO demeure engagée à soutenir le transfert pacifique du pouvoir et la consolidation de la stabilité

La Reprsentante spciale du Secrtaire gnral de l'ONU en RDC et Chef de la MONUSCO, Leila Zerrougui. (archive). Photo: ONU/Rick Bajornas

12 février 2018

« La MONUSCO demeure engagée à soutenir, conformément à son mandat et dans le respect de la Constitution congolaise, l'application intégrale de l'accord politique du 31 décembre 2016 qui énonce les principes généraux concernant la tenue des élections, le transfert pacifique du pouvoir et la consolidation de la stabilité en RDC », indique le communiqué de la mission onusienne publié dimanche, rendant compte de la prise des fonctions de Leila Zerrougui.

Soudan du Sud : l'ONU salue la démobilisation de centaines d'anciens enfants soldats à Yambio

Des enfants rendent leurs armes lors d'une crmonie formalisant leur dmobilisation du groupe arm SSDA Faction Cobra,  Pibor, au Soudan du Sud (fvrier 2015). Photo: UNICEF / NYHQ2015-0201 / Rich

7 février 2018

Au Soudan du Sud, plus de 300 enfants soldats ont été libérés mercredi par des groupes armés, a annoncé la Mission des Nations Unies dans le pays (MINUSS). Une libération qui a abouti après d'importants efforts de plaidoyer menés par l'ONU et ses partenaires.

Mali : la situation des droits de l'homme demeure préoccupante, selon l'ONU

Un expert des droits de l'homme de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) rend visite  la prison de Sevare pour surveiller la situation des droits de l'homme. Photo MINUSMA/Sylvain Liechti

1 février 2018

La situation des droits de l'homme au Mali demeure préoccupante malgré la signature de l'Accord pour la paix et la réconciliation, selon un rapport publié jeudi par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH).

Darfour : le Conseil de sécurité réclame une reconfiguration de la MINUAD avant le 1er juin

Des membres d'un contingent de la MINUAD posts  Um Baro (Nord-Darfour) patrouillent dans le village de Basma (archives). Photo: Albert Gonzalez Farran / MINUAD (archive)

31 janvier 2018

Le Conseil de sécurité a souscrit mercredi à la recommandation de la Présidente de la Commission de l'Union africaine (UA) et du Secrétaire général de l'ONU, qui ont souhaité qu'avant la prorogation du mandat de l'Opération de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD), en juin 2018, soit envisagé un « nouveau concept de mission dans lequel les priorités seraient mises à jour » en fonction des tendances récentes et de l'évolution de la situation sur le terrain.

RDC : l'ONU condamne le meurtre d'un Casque bleu pakistanais dans le Sud-Kivu

Des Casques bleus de la MONUSCO patrouillent  Uvira dans le Sud-Kivu, en RDC (archives). Photo :MONUSCO/Force

28 janvier 2018

Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a condamné samedi le meurtre, dans la province du Sud-Kivu, d'un soldat de la paix du Pakistan affecté à la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Centrafrique : une enquête de l'ONU note des déficiences dans la protection des civils

Des Casques bleus de la MINUSCA en Rpublique centrafricaine (archives). Photo ONU/Eskinder Debebe

25 janvier 2018

Une enquête spéciale indépendante portant sur un certain nombre d'incidents survenus dans le sud-est de la République centrafricaine entre le 1er mai et le 31 août 2017 a conclu à un certain nombre de déficiences de la part des Casques bleus de la Mission des Nations Unies dans le pays (MINUSCA) concernant la protection des civils.

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU