Journée internationale des Casques bleus, 29 mai

Historique

Dans sa résolution 57/129 PDF, l'Assemblée générale a proclamé le 29 mai Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies. C'est en effet à cette date, il y a 60 ans, que la première mission de maintien de la paix — l'ONUST — a commencé ses opérations en Palestine. Aujourd'hui, nous rendons hommage au professionnalisme, au dévouement et au courage de tous les hommes et de toutes les femmes qui ont servi dans les missions de maintien de la paix des Nations Unies, et nous honorons la mémoire de ceux et de celles qui ont sacrifié leur vie à la cause de la paix.

Depuis que la première mission de maintien de la paix a été organisée en 1948, plus de 2 990 militaires, agents de police et civils ont perdu la vie au service de la cause de la paix par suite d'actes de violence, d'accidents et de maladies. Le 29 mai, les bureaux de l'ONU, en même temps que les États Membres et organisations non gouvernementales, organisent des manifestations solennelles en honneur à la mémoire des Casques bleus tombés au champ d'honneur.

Au Siège de l'ONU, à New York, le Secrétaire général dépose une gerbe en honneur à la mémoire de tous les Casques bleus qui ont perdu la vie sous les drapeaux de l'ONU. En outre, la médaille Dag Hammarskjöld est décernée à titre posthume aux Casques bleus tombés au champ d'honneur pendant l'année écoulée.

Les opérations de maintien de la paix de l'ONU exploitent l'occasion offerte par la Journée pour resserrer leurs liens avec les populations locales qu'elles servent, par exemple en organisant des compétitions sportives, des visites d'écoles et d'orphelinats, des concours de peinture ou de rédaction, des expositions de photographies, des campagnes de nettoyage de quartier, des programmes de plantation d'arbres, des concerts et des conférences et des séminaires consacrés à des questions liées à la paix.

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU