Journée internationale
des Casques bleus de l'ONU, 29 mai 2009

Remise des médailles Dag Hammarskjöld

Contexte historique

Le 22 juillet 1997, à l'occasion du 50e anniversaire du maintien de la paix, le Conseil de sécurité s'est réuni pour honorer les quelques 750 000 hommes et femmes, qui ont servi dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies. Plus de 1 500 d'entre eux ont perdu la vie. Lors de la réunion, le Conseil de sécurité a établi, par la résolution 1121 (1997), la médaille Dag Hammarskjöld, une récompense décernée à titre posthume à ceux qui ont pris part aux opérations de maintien de la paix « en hommage au sacrifice de ceux qui ont perdu la vie en effectuant des opérations de maintien de la paix sous le contrôle opérationnel et l'autorité des Nations Unies ».

La première médaille a été présentée à la famille de Dag Hammarskjöld le 6 octobre 1998. La seconde médaille a rendu hommage au commandant René de Labarrière, observateur militaire pour l'Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve, le premier Casque bleu qui a perdu la vie en 1948, lors d'une opération de maintien de la paix des Nations Unies. La troisième médaille a été remise à la famille du comte Folke Bernadotte, médiateur des Nations Unies en Palestine, assassiné le 17 septembre 1948, à Jérusalem.

Pour plus d'informations

Cérémonie de remise des médailles Dag Hammarskjöld

Le 29 mai 2009, le Secrétaire général de l'ONU M. Ban Ki-moon, a participé à une cérémonie de 10 heure à 11 heure, au cours de laquelle il a remis de façon postume les medailles Dag Hammarskjöld aux Casques bleus tombés en 2008.