ONUBienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde!

Chronologie

* en anglais

Chronologie des opérations de maintien de la paix des Nations Unies

1980-1989

Mission de bons offices des Nations Unies en Afghanistan et au Pakistan (UNGOMAP)

Mai 1988-mars 1990

L'Union soviétique intervient en Afghanistan en 1979. Après un débat prolongé et infructueux au Conseil de sécurité, le Secrétaire général et son Représentant personnel déploient tous leurs efforts pour obtenir un arrêt des hostilités, ce qui débouche sur les Accords de Genève de 1988, qui engagent l'Afghanistan et le Pakistan à observer une non-ingérence mutuelle et à accepter le retour volontaire des réfugiés et qui appellent à un retrait de l'Union soviétique. Le Conseil de sécurité crée l'UNGOMAP pour surveiller la bonne application de l'accord.

Groupe d'observateurs militaires des Nations Unies pour l'Iran et l'Iraq (GONMUII)

Août 1988-février 1991

Après presque huit années de guerre et suite à d'intenses négociations diplomatiques de la part du Secrétaire général, l'Iran et l'Iraq acceptent un cessez-le-feu et des pourparlers directs. Le GONMUII supervise le cessez-le-feu. Les observateurs de l'ONU mettent fin à leur mission en 1991, après avoir confirmé que les deux parties ont retiré leurs forces jusqu'aux frontières internationalement reconnues.

Mission de vérification des Nations Unies en Angola (UNAVEM I)

Janvier 1989-juin 1991

Des négociations mènent à un accord sur le retrait progressif des troupes cubaines d'Angola. La vérification de ce retrait par des observateurs militaires des Nations Unies constitue l'une des étapes essentielles de la mise en œuvre du plan de l'ONU pour l'indépendance de la Namibie. Au terme de leur mission, les observateurs de l'ONU confirment le retrait des dernières troupes cubaines d'Angola en mai 1991.

Groupe d'assistance des Nations Unies pour la période de transition (GANUPT)

Avril 1989-mars 1990

En 1978, le Conseil de sécurité adopte un plan pour assurer la transition de la Namibie vers l'indépendance. D'autres négociations, échelonnées sur une période de dix ans, seront nécessaires pour surmonter l'opposition à ce plan. Le GANUPT se déploie en 1989 avec un mandat très large, y compris dans le domaine des droits de l'homme, l'organisation et la conduite d'élections, les dispositifs militaires, l'administration civile, l'ordre public, le rapatriement et la réinsertion des réfugiés et des déplacés et le relèvement des infrastructures. Le mandat du GANUPT se termine lorsque la Namibie rejoint l'ONU en avril 1990.

Groupe d'observateurs des Nations Unies en Amérique centrale (ONUCA)

Novembre 1989-janvier 1992

Dans le cadre du processus de paix en Amérique centrale, le Conseil de sécurité crée l'ONUCA en 1989 pour vérifier que les cinq gouvernements de la région respectent leurs engagements en matière de sécurité. Par la suite, dans le cadre des Accords d'Esquipulas II, l'ONUCA aide à surveiller le cessez-le-feu et la séparation des forces en conflit au Nicaragua, ainsi qu'à la démobilisation de la résistance nicaraguayenne.