Paix et développement durables

La Journée internationale de la paix est observée chaque année, partout dans le monde, le 21 septembre. L’Assemblée générale a consacré cette Journée au renforcement des idéaux de paix, tant au sein des nations et des peuples qu’entre ceux-ci.

En 2015, constatant qu’il ne sera pas possible de construire un monde pacifique sans prendre des mesures pour parvenir au développement économique et social de tous partout dans le monde et pour garantir que les droits de tous seront protégés, les États Membres de l’Organisation des Nations Unies ont adopté les 17 objectifs de développement durable. Les objectifs de développement durable couvrent un large éventail de questions, notamment la pauvreté, la faim, la santé, l’éducation, les changements climatiques, l’égalité des femmes et des hommes, l’eau, l’assainissement, l’énergie, l’environnement et la justice sociale.

L’objectif 16 des objectifs de développement durable, dénommé « Paix, justice et institutions efficaces », met l’accent sur la promotion de sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, l’accès à la justice pour tous et le renforcement des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux.

Une société pacifique est une société où la justice et l’égalité existent pour tous. La paix permettra à un environnement durable de voir le jour et un environnement durable contribuera à promouvoir la paix.

Compte à rebours

Le droit à la paix: 70 ans après la Déclaration universelle des droits de l’homme

Le thème 2018 célèbre le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

La Déclaration universelle des droits de l’homme est un document de référence dans l’histoire des droits fondamentaux. Élaborée par des représentants issus de différents milieux juridiques et culturels à travers le monde, la Déclaration a été proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies à Paris le 10 décembre 1948 comme l’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations.

La Déclaration universelle, le document le plus traduit au monde et disponible dans plus de 500 langues, est aussi pertinente aujourd’hui qu’elle l’était au moment de sa proclamation.

« Il est temps que toutes les nations et tous les peuples respectent les engagements de la Déclaration universelle des droits de l’homme qui reconnait la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et leurs droits égaux et inaliénables. Cette année marque le 70e anniversaire de ce document majeur. » -- António Guterres, Secrétaire général de l'ONU

L’article 3 de la Déclaration universelle dispose que « tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne ». Ces éléments ont établi les fondements de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Pourtant, la Déclaration universelle ne contient pas d’article distinct sur « le droit à la paix ». C’est pourquoi, cette année, nous vous demandons :

Que signifie pour vous « le droit à la paix » ? Partagez vos idées avec nous grâce aux hashtags #peaceday et #standup4humanright.

À l’approche de la Journée internationale de la paix qui aura lieu le 21 septembre, nous invitons chacun d’entre vous à agir.

Vous pouvez appuyer l’objectif 16 Paix, justice et institutions efficaces en cherchant à régler pacifiquement les conflits lorsque ces derniers surviennent autour de vous. En prenant de simples mesures, vous pouvez faire partie de la solution. Vous pouvez empêcher une injustice à l’école ou dans votre communauté en adoptant une approche non violente lors de la résolution du problème et par le signalement de délits potentiels, notamment le harcèlement en ligne.

Vous pouvez promouvoir les droits fondamentaux grâce au recueil et à la promotion de vidéos présentant autant d’articles que possible dans le plus grand nombre de langues différentes. Enregistrez une vidéo de vous en train de lire l’un des 30 articles de la Déclaration dans l’une des 135 langues actuellement disponibles et partagez votre vidéo avec vos amis.

Vous pouvez vous engager et réagir lorsque les droits de quelqu’un d’autre sont menacés et vous investir pour défendre les droits fondamentaux des autres au travail, à l’école ou autour d’un repas.

Vous pouvez réfléchir à la manière dont chacun d’entre nous peut défendre ces droits au quotidien.

Les droits fondamentaux sont les droits de tous.

Poster de la Journée internationale de la paix 2018