“La lutte du peuple palestinien pour l’autodétermination, l’indépendance et la dignité, qui dure depuis des décennies, se heurte à de nombreux obstacles, notamment la poursuite de l’occupation militaire du territoire palestinien ; la poursuite des violences et de l’incitation à la violence ; la poursuite de l’implantation et de l’expansion des colonies de peuplement ; les profondes incertitudes liées au processus de paix ; la détérioration de la situation humanitaire et économique, en particulier dans la bande de Gaza.”
 António Guterres, Secrétaire général de l'ONU

Des droits non appliqués, des promesses non tenues

Le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme et de la Nakba

La Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien est célébrée tous les ans par l’Organisation des Nations Unies le 29 novembre, comme le prévoient les résolutions 32/40 B du 2 décembre 1977, 34/65 D du 12 décembre 1979, 60/37 du 1er décembre 2005 et d’autres résolutions pertinentes.

La date du 29 novembre a été retenue en raison de sa signification particulière pour le peuple palestinien. Ce jour-là en effet, l’Assemblée générale a adopté, en 1947, la résolution 181 (II), connue par la suite sous le nom de « résolution sur le plan de partage », qui prévoyait la création en Palestine d’un « État juif » et d’un « État arabe », Jérusalem étant placée sous un régime international spécial comme corpus separatum.

Au Siège de l’Organisation des Nations Unies, à New York, le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien et l'Assemblée générale se réunissent le 29 novembre de chaque année en séance extraordinaire pour célébrer la Journée.

L'Assemblée générale encourage également les États Membres à continuer d'apporter leur soutien et de promouvoir la célébration de cette Journée, qui cette année revêt une signification particulière, 50 ans après le début du conflit israélo-arabe en 1967.

Exposition

70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme et de la Nakba

Exhibition

Exposition organisée par :

Le Comité pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien

La Mission permanente d’observation de l’État de Palestine auprès des Nations Unies

29 novembre 2018 – 4 janvier 2019
Entrée des visiteurs, Siège des Nations Unies


Carte du plan de partage, qui prévoyait la création en Palestine d’un « État juif » et d’un « État arabe », Jérusalem étant placée sous un régime international spécial comme corpus separatum. Photo ONU