ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

Journée internationale de la non-violence
2 octobre

Message du Secrétaire général

2 octobre 2010

La Journée internationale de la non-violence coïncide avec l’anniversaire d’un des grands champions de la cause, Mahatma Gandhi. « La non-violence est la plus grande force de l’humanité » disait Gandhi.

L’ONU s’efforce d’exploiter cette force pour faire disparaître les préjugés, mettre fin aux conflits et cultiver le respect et la compréhension entre les peuples et les pays. L’appel à la non-violence est comme un fil rouge dans la Charte des Nations Unies : « pratiquer la tolérance, […] vivre en paix l’un avec l’autre dans un esprit de bon voisinage »; « il ne sera pas fait usage de la force des armes ».

Chaque jour, nous nous efforçons de donner effet à ces nobles principes. En promouvant les droits de l’homme, en essayant de régler les conflits par des moyens pacifiques, en faisant campagne pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, en nous attelant à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, en construisant des passerelles entre les cultures et en combattant la haine et l’extrémisme partout où ils apparaissent.

C’est un travail qui ne peut être fait uniquement par les gouvernements et les organisations internationales. La paix se construit autour de la table des négociations, mais se consolide autour de celle du dîner. Elle prend sa source dans le cœur des hommes et des femmes qui y sont attachés. Chaque collectivité, chaque famille et chaque personne a un rôle déterminant à jouer dans l’élimination de la violence et la création d’une culture de paix.

En cette Journée internationale, utilisons ensemble cette grande force qu’est la non-violence afin d’édifier des sociétés pacifiques et justes pour nous-mêmes et pour nos enfants.