Pour la paix, la sécurité et le développement

La neutralité désigne la position d'un État qui ne prend pas parti de façon directe ou indirecte entre deux ou plusieurs autres États qui sont en conflit ou en guerre et ce concept est tout à fait essentiel aux travaux des Nations Unies.

L’Article 2 de la Charte des Nations Unies stipule que les Membres de l'Organisation s’engagent à régler leurs différends internationaux par des moyens pacifiques et à s'abstenir, dans leurs relations internationales, de recourir à la menace ou à l'emploi de la force, de telle manière que la paix et la sécurité internationales ainsi que la justice ne soient pas mises en danger. Cet objectif est repris par la résolution 71/275 de l’Assemblée générale, ayant proclamé le 12 décembre Journée internationale de la neutralité.

La résolution souligne aussi que les politiques nationales de neutralité adoptées par certains États peuvent contribuer à renforcer la paix et la sécurité internationales dans les régions concernées et dans le monde entier et que la diplomatie préventive est une fonction essentielle de l’Organisation des Nations Unies, se trouvant au cœur des attributions du Secrétaire général.