Les montagnes, essentielles pour nos vies

Près d'un milliard de personnes vivent dans des zones de montagne, et plus de la moitié de la population humaine dépend des montagnes pour l'eau, les aliments et l'énergie propre. Pourtant, les montagnes sont menacées par le changement climatique, la dégradation des terres, la surexploitation et les catastrophes naturelles, avec des conséquences potentiellement profondes et dévastatrices, tant pour les communautés de montagne que pour le reste du monde.

Les montagnes sont des premiers indicateurs du changement climatique et à mesure que le climat mondial continue de se réchauffer, les populations de montagne — quelques qui souffrent les plus de la pauvreté et de la faim du — font face de plus en plus de luttes pour survivre. La hausse des températures signifie également que la fonte des glaciers de montagne continuera à des taux sans précédent, affectant les approvisionnements en eau douce en aval de millions de personnes. Cependant, les communautés de montagne détiennent une multitude des connaissances et des stratégies accumulées au fil des générations, sur la façon de s'adapter à la variabilité du climat.

Les changements climatiques, la variabilité du climat et les catastrophes liées au climat, combinés à la marginalisation politique, économique et sociale, augmentent la vulnérabilité des populations de montagne à la pénurie alimentaire et à l'extrême pauvreté. À l'heure actuelle, 1 population de montagne sur 3 est estimée vulnérable à l'insécurité alimentaire dans les pays en développement.

À mesure que la vulnérabilité des populations de montagne augmente, la migration monte à la fois à l'étranger et aux centres urbains. Ceux qui restent sont souvent des femmes, laissés pour gérer les fermes mais avec peu d'accès au crédit, à la formation et aux droits du régime foncier. L'exode des zones de montagne résultera également dans une perte inestimable en termes de fourniture de services écosystémiques et de la conservation de la diversité culturelle et agrobiologique. Les investissements et les politiques peuvent atténuer les conditions de vie difficiles des communautés de montagne et inverser les tendances d’exode des zones de montagne.

Les montagnes sont importantes (#MountainsMatter)

Même si elles sont mentionnées dans le Programme à l’horizon 2030, les montagnes sont souvent oubliées dans les discours concernant la protection de l’environnement, tout comme les enjeux qu’elles sous-tendent. Compte tenu du rôle crucial qu'elles jouent dans la fourniture de biens et services écosystémiques essentiels à la planète et de leur vulnérabilité face au changement climatique, il est important d’attirer l'attention sur celles-ci.

Les montagnes sont essentielles car :

  • elles fournissent entre 60 et 80% des ressources en eau douce de notre planète, et sont pour cela considérées comme les « châteaux d’eau » du monde ;
  • elles réduisent les risques de catastrophes naturelles en compensant les variations climatiques ;
  • elles attirent environ 15 à 20% du tourisme mondial et constituent un espace de grande diversité culturelle, de connaissances et de patrimoine ;
  • elles constituent d’importants centres de biodiversité agricole, permettant la cultivation de nombreux aliments tels que le riz, les pommes de terre, le quinoa et les tomates ;
  • elles abritent d'anciennes communautés autochtones dont les connaissances, traditions et langues sont précieuses ;
  • elles concentrent environ un quart de la diversité biologique terrestre.

La Journée internationale de la montagne sera l’occasion en 2018 de créer un mouvement social ayant comme objectif d’apporter les questions relatives à la montagne sur la table des politiciens. Dans le cadre d'une campagne mondiale, incluant des événements partout dans le monde, la FAO prévoit en effet de mieux sensibiliser et informer le public quant à la négligence actuelle envers les montagnes et les peuples de montagne, ayant des conséquences néfastes non seulement pour ces communautés mais pour l’humanité toute entière.

Joignez-vous au mouvement et participez aux discussions sur les réseaux sociaux en suivant le hashtag #MountainsMatter, en précisant ce que la montagne représente pour vous.

Logo de la Journée internationale de la montagne

À retenir

  • Les montagnes couvrent environ 22 % de la surface émergée de la terre.
  • Les montagnes fournissent entre 60 et 80 % de l’eau douce de la planète – sans laquelle le développement durable qui vise à éliminer la pauvreté et la faim serait impossible.
  • Les montagnes abritent 25% de la biodiversité terrestre et 28% des forêts de la planète.
  • 6 des 20 cultures vivrières les plus importantes sont originaires des montagnes (pommes de terre, maïs, orge, sorgho, pommes, tomates).
  • Les montagnes attirent environ 15 à 20% du tourisme mondial.