ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

Journée internationale
de la langue maternelle
21 février

Messages de Mme Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO

Message 2011

Toutes les langues sont liées par leurs origines et leurs emprunts mais chacune est unique dans ses acceptions quand il s’agit de comprendre, d’écrire et d’exprimer la réalité.

Les langues maternelles ont ceci de particulier qu’elles contiennent ce qui permet de mettre le monde en mots pour la première fois, et qu’elles constituent le premier prisme au travers duquel on appréhende ce monde. La Journée internationale de la langue maternelle est l’occasion de reconnaître l’importance de ces langues et de se mobiliser en faveur du multilinguisme et de la diversité linguistique.

Les langues maternelles, de même que la diversité linguistique, sont importantes pour l’identité de l’individu. Sources de créativité et vecteurs d’expression culturelle, elles sont également importantes pour la santé des sociétés. En particulier, les langues sont des facteurs de développement et de croissance. Nous savons combien l’éducation dans la langue maternelle compte pour les résultats de l’apprentissage. L’instruction dans la langue maternelle est un puissant moyen de lutter contre la discrimination et d’atteindre les populations marginalisées. Sources inépuisables de savoir, les langues sont aussi l’amorce d’un développement plus durable et d’une gestion plus harmonieuse de nos liens avec l’environnement et avec le changement.

Le multilinguisme ouvre de fabuleuses opportunités de dialogue, nécessaire à la compréhension et à la coopération. L’usage de la langue maternelle coexiste harmonieusement avec l’acquisition d’autres langues. Un espace linguistique pluriel permet de mettre en commun les richesses de la diversité et d’accélérer l’échange de connaissances et d’expériences. L’Année internationale du rapprochement des cultures 2010 en a fait l’un de ses principaux thèmes. En s’appuyant sur la langue maternelle, l’apprentissage de plusieurs langues doit être un pilier de l’éducation au XXIe siècle.

Cependant, on peut faire plus pour favoriser le développement harmonieux de la traduction, qui permet à chacun d’avoir accès à l’immense diversité du savoir et de l’expérience partout dans le monde.

La Journée internationale de la langue maternelle 2011 a pour thème l’utilisation des technologies de l’information et de la communication au service de la sauvegarde et de la promotion des langues et de la diversité linguistique.

Les langues constituent le logiciel des technologies de l’information et de la communication, lesquelles ouvrent aussi de nouveaux horizons pour la promotion de la diversité linguistique. L’UNESCO s’est engagée à promouvoir le multilinguisme sur l’Internet, objectif qui la guide dans ses travaux avec la Internet Corporation for Assigned Names and Numbers.

Mais les nouvelles technologies offrent aussi des moyens d’apprendre les langues, de les étudier et de suivre leur évolution. Le succès remporté par l’édition en ligne de l’Atlas des langues en péril dans le monde produit par l’UNESCO montre la capacité qu’a l’Internet de retracer l’évolution des langues et du multilinguisme et de sensibiliser un public mondial.

Les technologies de l’information et de la communication peuvent être particulièrement utiles à la promotion des langues maternelles. Il faut utiliser la force du progrès pour protéger les visions du monde dans leur diversité et promouvoir toutes les sources de savoir et formes d’expression. C’est avec ces fils que se tisse la trame de l’histoire de l’humanité. L’innovation, la flexibilité et les relations sociales qui sont au coeur des nouvelles technologies de l’information et de la communication peuvent contribuer à la réalisation de ces objectifs. En cette Journée internationale de la langue maternelle, prenons l’engagement d’oeuvrer tous ensemble dans cette direction.

Messages des années précédentes