Historique

Afin de parvenir à un juste équilibre entre les besoins économiques, sociaux et environnementaux des générations présentes et futures, et afin de promouvoir l'harmonie avec la nature et la Terre, l'Assemblée générale a décidé de proclamer le 22 avril Journée internationale de la Terre nourricière. Par sa résolution A/RES/63/278, elle invite tous les États Membres, les organismes des Nations Unies, les organisations internationales, régionales et sous-régionales, la société civile, les organisations non gouvernementales et les parties prenantes concernées à observer comme il se doit la Journée internationale de la Terre nourricière et à la faire connaître au public.

La Conférence de Stockholm sur l'environnement tenue en 1972 avait marqué le début de la prise de conscience mondiale de l'interdépendance entre les hommes, les autres espèces vivantes et notre planète. C'est également lors de cette conférence qu'a été créé le Programme des Nations Unies pour l'environnement et proclamée la Journée mondiale de l'environnement le 5 juin.

En 1992, Action 21, la Déclaration de Rio sur l'environnement et le développement et la Déclaration de principes pour la gestion durable des forêts ont été adoptées par plus de 178 gouvernements à la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement (CNUED) à Rio de Janeiro, Brésil, du 3 au 14 juin 1992.

En 2005, convaincue que l'enseignement des sciences de la Terre apporte à l'humanité les outils voulus pour une utilisation viable des ressources naturelles, nécessaire pour garantir un développement durable, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé 2008 Année internationale de la planète Terre.

En 2012, la Conférence des Nations Unies (Rio+20) à Rio de Janeiro, au Brésil, a culminé avec la rédaction d'un document politique ciblé contenant les mesures à prendre pour garantir la mise en oeuvre du développement durable. À cette même conférence, les États Membres ont lancé un processus visant à élaborer un ensemble d'objectifs de développement durable (ODD), qui s'appuient sur les objectifs du Millénaire pour le développement et convergent avec le programme de développement durable à l'horizon 2030.