ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

Journée internationale de la solidarité humaine
20 décembre

Messages du Secrétaire général de l'ONU

20 décembre 2010

La Journée internationale de la solidarité humaine met en lumière le fait qu’il est important d’agir de concert en faveur des personnes les plus vulnérables de la société. On trouve dans la Déclaration du Millénaire l’une des expressions les plus profondes de ce principe, dans laquelle les États Membres de l’Organisation des Nations Unies considèrent la solidarité comme l’une des valeurs fondamentales qui doivent sous-tendre les relations internationales au XXIe siècle.

La Déclaration du Millénaire énonce en effet que « les problèmes mondiaux doivent être gérés multilatéralement et de telle façon que les coûts et les charges soient justement répartis conformément aux principes fondamentaux de l’équité et de la justice sociale. Ceux qui souffrent ou qui sont particulièrement défavorisés méritent une aide de la part des privilégiés ». La Déclaration définit également une série d’objectifs connus sous le nom d’« objectifs du Millénaire pour le développement » – feuille de route assortie de délais et axée sur des objectifs précis, visant à réduire la pauvreté, la faim et la dégradation de l’environnement et à améliorer la santé et l’accès à l’éducation.

Cette année, l’examen des progrès accomplis vers la réalisation des objectifs, y compris dans le cadre du Sommet du Millénaire, a montré, par des preuves tangibles, que les gouvernements, les organisations non gouvernementales, les associations philanthropiques, le secteur privé et l’ONU collaboraient de manière solidaire. De nombreux pays devraient pouvoir réduire de moitié le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté d’ici à 2015; les effectifs scolaires ont augmenté, les filles sont plus nombreuses à aller à l’école et les maladies sont mieux maîtrisées.

Malgré ces signes encourageants, il subsiste de profondes disparités entre les pays et à l’intérieur des pays. Par ailleurs, les acquis durement gagnés en matière de développement ont été compromis par les bouleversements économiques et financiers, l’instabilité des prix des denrées alimentaires et des marchés énergétiques, de même que par les impacts des catastrophes naturelles et du changement climatique. La crise économique mondiale a poussé environ 64 millions de personnes supplémentaires dans la pauvreté et le chômage a augmenté de plus de 30 millions depuis 2007.

En cette Journée internationale de la solidarité humaine, prenons l’engagement – en tant que nations et qu’individus – de tendre la main à nos voisins. Vivons notre vie quotidienne en manifestant notre solidarité avec ceux qui sont moins favorisés – les pauvres, les malades et les personnes âgées, les victimes de mauvais traitement et de discrimination ou les personnes dont les droits sont violés – afin d’instaurer un monde meilleur pour tous.

Messages des années précédentes