ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

Journée mondiale de l'aide humanitaire
19 août

Message du Secrétaire général de l'ONU

Journée 2013

Le 19 août de chaque année, nous célébrons la Journée mondiale de l’aide humanitaire en hommage aux agents des organismes humanitaires qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions.

Nous commémorons leur sacrifice et réaffirmons notre engagement en faveur de l’action que le personnel humanitaire mène chaque jour dans le monde entier pour sauver des vies, dans des situations souvent pénibles et dangereuses, là où d’autres ne peuvent pas ou ne veulent pas se rendre.

Cette année marque le dixième anniversaire de l’attentat terroriste perpétré contre le bureau des Nations Unies à Bagdad, dans lequel Sergio Vieira de Mello (le Représentant spécial du Secrétaire général) et 21 autres collègues et partenaires de l’Organisation des Nations Unies ont trouvé la mort. C’est en partie pour que cette tragédie ne soit jamais oubliée que la Journée a été proclamée.

Sergio était un ardent défenseur des valeurs et de la mission de l’Organisation des Nations Unies. Il a laissé un souvenir impérissable à tous ceux qui l’ont rencontré et il est venu en aide à des millions de personnes pauvres et vulnérables au cours de la vie qu’il a consacrée au service de l’Organisation sur plusieurs continents. Sa disparition a été une perte immense pour l’Organisation, mais son exemple a suscité un grand nombre de vocations parmi des jeunes, qui se sont lancés dans l’aide humanitaire.

Cette année, la campagne menée dans le cadre de la Journée mondiale de l’aide humanitaire invite une réponse à la question : « Selon vous, de quoi le monde a-t-il le plus besoin? ». Je vous engage tous instamment, dans le monde entier, à visiter le site Web www.worldhumanitarianday.org/fr et à nous dire ce que vous en pensez.

Pour ma part, je répondrais « de l’esprit d’équipe ». À une époque où les problèmes sont mondiaux, peuples et pays se doivent d’œuvrer de concert à la cause commune de la paix, de la justice, de la dignité et du développement. C’est là le fondement de l’esprit humanitaire, et de l’impératif humanitaire de l’Organisation des Nations Unies.