ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

Journée mondiale de l'habitat
6 octobre

Message du Secrétaire général de l'ONU

6 octobre 2008

Nombre des défis les plus pressants que le monde doit relever –pauvreté, catastrophes naturelles, renchérissement des denrées et de l’énergie– ont des liens importants avec l’urbanisation rapide.

L’urbanisation provoque des changements irréversibles dans la façon dont nous utilisons la terre, l’eau et l’énergie. Si elle est bien planifiée, elle peut offrir des options aux populations et les aider à s’épanouir. Mal organisée, elle compromet la sécurité, ruine l’environnement et accentue la marginalisation de ceux qui, déjà, souffrent et sont exclus de la société.

Cette année, la Journée mondiale de l’habitat a pour thème les « cités harmonieuses ». On ne saurait dire que l’urbanisation rapide de notre monde est harmonieuse si les habitants des taudis ne peuvent pas trouver d’emploi ni améliorer leurs conditions de vie. L’urbanisation ne saurait non plus être harmonieuse si la croissance et l’expansion des zones urbaines ont des incidences négatives sur notre environnement naturel.

Dans les Objectifs du Millénaire pour le développement, il est prévu d’améliorer sensiblement les conditions de vie d’au moins 100 millions d’habitants des taudis d’ici à 2020. En 2005, un peu plus du tiers de la population urbaine des régions en développement vivait dans des taudis. En Afrique subsaharienne, cette proportion dépassait 60%, ce qui signifie que d’importants investissements devront être consacrés, par exemple, à l’accès à l’eau, à l’assainissement, à un logement durable ou à une surface habitable suffisante. Cependant, même dans cette région, et dans d’autres où le dénuement n’atteint pas une telle ampleur, des initiatives simples, à faible coût, contribueraient beaucoup à la solution de ce problème.

Les villes peuvent bien être des endroits propices à un développement équilibré, où les diverses populations vivent dans l’harmonie et dans des conditions favorables à un mode de vie sain, en réduisant leur consommation d’énergie, l’utilisation des ressources et le gaspillage d’énergie. À l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’habitat, je lance un appel à tous les partenaires et parties prenantes pour que nous fassions tout notre possible afin de réaliser ce potentiel et de créer des conditions de vie décentes pour tous les hommes, femmes et enfants de façon à préserver également notre patrimoine naturel et à promouvoir une croissance plus respectueuse de l’environnement et plus intelligente.