Journée de la langue française

Être attaché de presse à l'ONU

Les sept attachés de presse francophones du Département de l’information (DPI) sont chargés de la couverture en français des réunions qui se déroulent quotidiennement au Siège de l’ONU, ainsi que de quelques conférences internationales hors siège.
Marilys Duteil explique en quoi consiste son travail.

Les attachés de presse travaillent en parallèle et en coordination avec leurs collègues de langue anglaise, pour assurer une couverture fidèle des réunions, sans pour autant dépendre les uns des autres.

En principe, seules les séances publiques des organes principaux de l’ONU (Assemblée générale, Conseil de sécurité, Conseil économique et social, ainsi que leurs commissions techniques et organes subsidiaires) sont couvertes. Par équipe de deux la plupart du temps, les attachés de presse francophones produisent, avec un éditeur et un relecteur, des communiqués de presse qui sont achevés au plus tard deux heures après la fin des réunions. Ils sont ensuite publiés sur le site des communiqués de presse.

Nous rédigeons nos communiqués de presse dans les salles de conférence, à partir des déclarations prononcées au cours de la séance, interprétées par la cabine française, et en utilisant les discours sur papier que les délégations font distribuer. Ces documents, qui sont fournis dans une ou plusieurs des six langues officielles de l’ONU, sont synthétisés en français pour rédiger notre communiqué de presse. En outre, nous couvrons toutes les conférences de presse qui se déroulent presque toujours en anglais, sans interprétation.

Entre deux séances, nous travaillons à partir de notre Bureau, situé au deuxième étage du bâtiment de la pelouse nord, où nous assurons le travail préparatoire en résumant les rapports du Secrétaire général et autres rapports pertinents et en effectuant des recherches constantes sur les sujets traités. Nous publions également les déclarations du Secrétaire général en français et couvrons le point de presse quotidien de son Porte-parole.