Le 20 mars, l'ONU célèbre la Journée de la langue française

Les Journées des langues aux Nations Unies ont été introduites en 2010 pour célébrer le multilinguisme et la diverstié culturelle. Il y a six langues officielles à l'ONU. Tous les bureaux des Nations Unies célèbrent donc six journées des langues. L’objectif de ces journées est de célébrer le multilinguisme et la diversité culturelle, ainsi que de de promouvoir l’utilisation égale des six langues officielles à travers toute l’Organisation. Ces journées sont aussi l’occasion de sensibiliser la communauté des Nations Unies à l’histoire, la culture et les réussites associées à chacune de ces langues.

Journées des langues à l'ONU :

Le multilinguisme, un principe fondateur des Nations Unies

Facteur essentiel d'une communication harmonieuse entre les États Membres de l'Organisation des Nations Unies, dont les langues et les cultures sont très diverses, le multilinguisme revêt une importance toute particulière pour l’ONU, tant lors des réunions que dans les couloirs des bureaux. Favorisant la tolérance, il assure aussi une participation effective et accrue de tous au processus de travail de l'Organisation, ainsi qu'une efficacité plus grande, de meilleurs résultats et une plus grande implication.

Le français qui fut au XIXème siècle la langue de la diplomatie, occupe aujourd'hui encore une place particulière à l'ONU. C'est non seulement l'une des six langues officielles, mais également l'une deux langues de travail du Secrétariat.

La Bibliothèque Dag Hammarskjöld a compilé un historique des langues officielles des Nations Unies, depuis 1946. Il donne entre autres, pour chacune des six langues, la date à laquelle la langue est devenue officielle.

L’Observatoire de la langue française de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) recense 274 millions de francophones dans le monde, avec des locuteurs présents sur les cinq continents.