Explorer, s'émerveiller et apprendre à aimer les forêts

Lorsque nous buvons un verre d'eau, écrivons dans un cahier, prenons des médicaments contre la fièvre ou construisons une maison, nous ne faisons pas toujours le lien entre ces actions et les forêts. Pourtant, tous ces aspects de notre vie - et de nombreux autres - sont liés aux forêts, d'une manière ou d'une autre. Les forêts, leur gestion et utilisation durables des ressources, y compris dans des écosystèmes fragiles, sont en effet essentielles pour lutter contre le changement climatique et pour contribuer à la prospérité et au bien-être des générations actuelles et futures. Les forêts jouent également un rôle crucial dans la réduction de la pauvreté et dans la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Forêts et éducation

Tous les 21 mars, les Nations Unies entreprennent une campagne de sensibilisation sur l'importance de tous les types de forêts. Cette année, la Journée internationale des forêts veut promouvoir l’éducation pour apprendre à aimer les forêts. L'éducation à tous les niveaux est fondamentale pour parvenir à une gestion durable des forêts et à la conservation de la biodiversité. Des forêts en santé sont en effet synonymes de communautés saines et résilientes et d'économies prospères.

 

Messages clés

  • Comprendre nos forêts et les maintenir en bonne santé est crucial pour notre avenir. Les forêts seront plus importantes que jamais alors que la population mondiale atteindra 8,5 milliards d’ici 2030.
  • Nous ne sommes jamais trop jeunes pour commencer à apprendre sur les arbres. En aidant les enfants à entrer en contact avec la nature, les générations futures seront plus conscientes des avantages des arbres et des forêts, ainsi que de la nécessité de les gérer d’une manière durable.
  • Les connaissances modernes sont tout aussi essentielles à la santé des forêts que celles traditionnelles. Les forestiers doivent bien connaître et comprendre la nature, mais doivent également apprendre à utiliser les technologies de pointe pour que les forêts soient bien surveillées et gérées de manière durable.
  • Investir dans l'enseignement forestier peut ainsi assurer un monde meilleur aux générations futures. Les pays peuvent aider à faire en sorte que des scientifiques, des décideurs, des forestiers et des communautés locales s'emploient à mettre fin à la déforestation et à restaurer les paysages dégradés.
  • Les femmes et les hommes devraient avoir un accès égal à l'éducation forestière. La parité hommes-femmes dans l'éducation forestière donne aux femmes rurales le pouvoir de gérer les forêts de manière durable et d’avoir ainsi un impact positif considérable sur l’ensemble de la planète.