Thème 2018 : « Forêts et villes durables »

La célébration des forêts à l'échelle mondiale est l'occasion de souligner l'importance des arbres et des régions boisées, ainsi que la manière dont ils nous nourrissent et nous protègent.

Nous connaissons à l'heure actuelle une urbanisation sans précédent. Selon des estimations, 6 milliards de personnes, l'équivalent de 70% de la population mondiale, vivront dans des villes en 2050. Mais l'urbanisation croissante ne doit pas nécessairement être synonyme de villes polluées. Cette année, la célébration de cette Journée est consacrée aux forêts et aux villes durables, sous le slogan « Faisons de nos villes des lieux plus verts et plus sains, où il faut bon vivre ! »

Quels liens entre forêts et villes durables ?

Les forêts et les arbres, de par leur capacité à stocker le carbone, contribuent à atténuer les effets du changement cliamtique dans les zones urbaines en périphérie.

Les arbres adoucissent les conditions climatiques locales et contribuent ainsi à réduire de 20 à 50 pour cent la consommation d'énergie destinée au chauffage.

En plkantant des arbres à des endroits stratégiques en zone urbaine, on rafraîchit l'air (jusqu'à 8°C en moins), ce qui se traduit par une réduction de 30% des besoins en climatisation.

En ville, les arbres constituent d'excellents filtres de l'air puisqu'ils éliminent les particules fines et les polluants nocifs présents dans l'atmosphère.

Les arbres atténuent la pollution sonore en abritant les habitations du bruit provenant des routes et de zones industrielles qui les entourent.

Gr$ace aux fruits, aux fruits à coque, aux feuilles et aux insectes qu'elles trouvent dans les arbres urbains, les populations locales sont en mesure de produire des aliments et des médicaments soit pour leur consommation personnelle, soit pour les vendre afin de se procurer un revenu.

Les combustibles ligneux provenant des arbres urbains et des plantations forestières à la périphérie des villes constituent une source d'énergie renouvelable pour la cuisson et le chauffage, ce qui amoindrit la pression exercée sur les forêts naturelles et réduit notre dépendance à l'égard des combustibles fossiles.

Les forêts dans les zones urbaines et en périphérie contribuent à filtrer et à réguler l'eau, permettant ainsi à des centaines de millions de personnes d'avoir accès à une eau douce de qualité. Les forêts protègent également les bassins versants et préviennent les inondations du fait que les arbres stockent l'eau dans leurs parties aériennes et dans le sol.

Retrouvez tous les messages clés sur le site de la FAO