Message 2017 du Secrétaire général

Les mutilations génitales féminines privent les femmes et les filles de leur dignité, mettent leurs jours en danger et provoquent des souffrances inutiles dont les conséquences peuvent durer toute une vie voire être mortelles. Il ne peut y avoir de développement durable sans la réalisation pleine et entière des droits fondamentaux des femmes et des filles. Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 a pour objectif de mettre un terme à ces pratiques d’ici à 2030. En cette Journée internationale de la tolérance zéro, profitons de l’élan positif et engageons-nous, ensemble, à redoubler d’efforts pour lutter contre cette violation inqualifiable des droits fondamentaux, dans l’intérêt de toutes les femmes et les filles concernées, de leurs communautés, et de notre avenir à tous.