« Ce qui compte, ce n’est pas tant l’argent qui est envoyé vers les pays d’origine, c’est l’impact qu’il peut avoir sur la vie des gens. Les petites sommes de 200 USD ou 300 USD que chaque migrant envoie chez lui représentent 60% du revenu du ménage, et cet argent fait une différence énorme dans la vie des familles et dans les communautés dans lesquelles elles vivent. »
— Gilbert F. Houngbo, Président du Fonds international de développement agricole

La Journée internationale des envois de fonds familiaux, célébrée chaque année le 16 juin, vise à reconnaître l'importance des contributions financières des travailleurs migrants pour le bien-être de leur famille et pour le développement durable dans leur pays d'origine. Cette Journée vise également à encourager les secteurs publics et privés, ainsi que la société civile, à engager davantage d'actions et à collaborer pour optimiser l'efficacité de ces fonds dans le monde en développement.

La résolution établissant la Journée internationale des envois de fonds familiaux a été adoptée par l'Assemblée générale de Nations Unies le 12 juin 2018 (A/RES/72/281). Cette Journée avait été auparavant proclamée à l'unanimité par les 176 membres du Conseil d'administration du Fonds international de développement agricole (FIDA) lors de sa 38e session en février 2015.

La célébration de cette Journée internationale est une opportunité précieuse, non seulement pour reconnaître les efforts des travailleurs migrants au plan international, mais aussi pour renforcer les partenariats existants et créer de nouvelles synergies entre les secteurs pour promouvoir l’impact des transferts d’argent des migrants sur le développement dans le monde.

En 2016, plus de 80 sociétés de transfert d’argent ont approuvé la Journée internationale et se sont engagées à prendre des mesures concrètes pour garantir que ces transferts d'argent comptent encore plus.

En 2017 et 2018, la Journée internationale des envois de fonds familiaux a reçu un soutien sans précedent de la part du secteur privé, comptant plus de 100 opérateurs de transferts de fonds de l'Association internationale des réseaux de transferts de fonds (IAMTN), 800 entreprises membres de l'Association des opérateurs de téléphonie mobile (GSMA), 6000 caisses d'épargne réparties dans 80 pays de l'Institut mondial des caisses d'épargne (IMCE) et de nombreux établissements de paiements émergents. La journée a aussi reçu l'appui des 22 organisations faisant partie du Groupe mondial sur la migration, par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et par de nombreux États membres.

Lire les engagements: 2016 Disponible en anglais | 2017 Disponible en anglais | 2018 Disponible en anglais