ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée internationale pour la prévention de l’exploitation de l’environnement en temps de guerre et de conflit armé
6 novembre

« En cette Journée internationale, je prie instamment les gouvernements, les entreprises et les citoyens du monde entier de faire de la protection de l’environnement et de la gestion durable des ressources naturelles une priorité, pour prévenir les conflits, consolider la paix et promouvoir une prospérité durable. »

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU
Message 2016

 

Des enfants marchent lors d'une tempête de sable à Gao, au Mali. Photo ONU/Marco Dormino

Le 5 novembre 2001, l’Assemblée générale a décidé que le 6 novembre serait désormais célébrée la Journée internationale pour la prévention de l'exploitation de l'environnement en temps de guerre et de conflit armé [A/RES/56/4].

Les pertes humaines (civils et militaires morts ou blessés), et les pertes matérielles (villes ou moyens de subsistance détruits) dues aux conflits armés sont depuis toujours comptabilisées. En revanche, l'environnement demeure souvent une victime silencieuse.

Dans le seul but de prendre un avantage militaire, il arrive que l'eau des puits soit polluée, des récoltes brulées, des forêts abattues, la terre empoisonnée ou des animaux tués.

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) a relevé que, lors des soixante dernières années, au moins 40% de tous les conflits internes ont été liés à l'exploitation de ressources naturelles, soit des ressources de grande valeur comme le bois de construction, les diamants, l'or et le pétrole, soit des ressources rares, telles que les terres fertiles et l'eau.

Il a également été constaté que les conflits impliquant des ressources naturelles avaient deux fois plus de chances de se reproduire.

Pour l’ONU il est particulièrement important que la protection de l'environnement fasse partie des stratégies de prévention des conflits et de maintien et de consolidation de la paix, car il ne peut pas y avoir de paix durable si les ressources naturelles et les écosystèmes dont dépendent les populations sont détruits.

Le 27 mai 2016, l'Assemblée des Nations Unies pour l'environnement a adopté une résolution dans laquelle est reconnu le rôle d’écosystèmes en bonne santé et d’une gestion durable des ressources dans la réduction des risques de conflit armé. L'Assemblée des Nations Unies pour l'environnement réitère également son ferme attachement à la pleine réalisation des objectifs de développement durable énumérés dans la résolution 70/1 de l’Assemblée générale, intitulée « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 »

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU