Thème 2017 — « Écoutez d'abord »

Conformément à sa résolution 42/112 du 7 décembre 1987, l'Assemblée générale a décidé de célébrer la Journée internationale contre l'abus et le trafic de drogues le 26 juin afin de renforcer l'action et la coopération aux échelons national, régional et international dans le but de parvenir à une société affranchie de l’abus des drogues.

Soutenue chaque année par la communauté internationale, cette journée a pour objectif de renforcer la sensibilisation au grand danger que sont les drogues illicites pour notre société.

Fort du succès de la campagne de l’année dernière, le thème pour l’année 2017 est : « Écoutez d’abord ». Écouter les enfants et les jeunes constitue une étape cruciale pour les aider à grandir sainement et en sécurité. Fondée sur des données scientifiques, cette initiative a pour objectif d'accroître l'appui à la prévention de l'usage des drogues ; un investissement efficace pour le bien-être des enfants, des jeunes, de leur famille et de leur communautés.

L'Assemblée générale de l'ONU a tenu une session extraordinaire sur le problème mondial de la drogue en avril 2016. Cette session extraordinaire marquait une étape importante vers la réalisation des objectifs définis dans la Déclaration politique et le Plan d’action sur la coopération internationale en vue d’une stratégie intégrée et équilibrée de lutte contre le problème mondial de la drogue, adoptés en 2009, et qui définissent les mesures qui doivent être prises par les États Membres, ainsi que les objectifs en matière de lutte contre le problème mondial de la drogue d'ici à 2019.

Ce document recommande une série de mesures relatives à la réduction de l'offre illicite de drogues et de la demande, à l'amélioration de l'accès aux traitements et aux programmes de prévention. Les recommandations veillent aussi à ce que les mesures respectent les droits de l'homme, ciblent les jeunes, les enfants, les femmes et fassent participer les communautés. Elles abordent aussi les défis émergents, notamment ceux liés aux nouvelles drogues et substances psychotropes, au renforcement de la coopération internationale, ou encore au développement alternatif. Le document met également en lumière la nécessité d’appliquer des politiques et des mesures nationales efficaces en matière de condamnations. Enfin, il met fortement l'accent sur la prévention et le traitement.

En savoir plus sur la campagne

Poster

Vidéo « Écoutez d'abord »