ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

Journée internationale de la prévention des catastrophes
13 octobre

Campagne 2011
« Step up » : Mobiliser pour la réduction des risques de catastrophe

» Message du Secrétaire général

Les jeunes : des agents actifs pour protéger leur communauté

Lors de la troisième session de la Plate-forme mondiale pour la réduction des risques de catastrophe EN en mai 2011, à Genève, trois jeunes, des Philippines et du Kenya, ont pris la parole devant plus de 2 600 représentants de gouvernements, du secteur privé et de la société civile. Ils ont expliqué pourquoi et comment les enfants peuvent être impliqués dans la réduction des risques de catastrophe (RRC), et comment ils peuvent se protéger eux-mêmes et leurs communautés.

Ils ont également annoncé le lancement d'une charte pour les enfants et par les enfants, pour la réduction des risques de catastrophe EN PDF. La Charte souligne cinq priorités identifiées par le biais de consultations avec plus de 600 enfants dans 21 pays. L'éducation, la protection des enfants et l'accès aux informations de base ont été les principales préoccupations que les enfants ont mises en avant pour réduire l'impact des catastrophes et des changements climatiques sur leurs familles et leurs communautés.

L'initiative «Step up»

Afin de préparer la Conférence mondiale sur la réduction des risques de catastrophe qui aura lieu en 2015, la Stratégie Internationale de Prévention des Catastrophes (ISDR) EN a mis en place la campagne «Step up». Cette initiative est destinée à donner la parole à différents groupes de la population afin de les sensibiliser sur la réduction des risques de catastrophe. Il s'agit de les amener à planifier, à prendre des décisions et à agir pour leur communauté.

Chaque année, l'initiative «Step up» réunira un groupe de partenaires pour mener la prévention des catastrophes:

  • 2012 : les femmes
  • 2013 : les personnes handicapées
  • 2014 : les personnes âgées

La Charte des enfants définit cinq priorités :

S'organiser en réseau pour influencer les décisions politiques

Les enfants et les jeunes peuvent et doivent être impliqués dans la RRC. Cela signifie qu'ils doivent s'organiser pour obtenir plus d'investissement de la part des gouvernements et du secteur privé pour la prévention au niveau local et communautaire. Leur action pour réduire les risques favorise le développement national et communautaire dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement.

Les réseaux et les partenariats entre les enfants et les jeunes de différentes cultures dans le cadre de la RRC méritent d'être encouragés. La construction de ces relations de compréhension mutuelle rend possible l'autonomisation de ces jeunes agents actifs qui oeuvrent dès lors pour l'inclusion sociale et la sécurité.

Comment participer?