« La démocratie paraît actuellement plus vulnérable qu’elle ne l’a été depuis des décennies. C’est pourquoi cette journée internationale devrait nous amener à rechercher les moyens de la renforcer, ainsi que des solutions aux difficultés systémiques qui la menacent. »
António Guterres, Secrétaire général de l'ONU

La démocratie à l'épreuve : les solutions face à un monde en mutation

Cette Journée internationale de la démocratie est l’occasion de chercher des moyens de revigorer la démocratie et de chercher des réponses aux défis systémiques auxquels elle est confrontée. Cela implique de lutter contre les inégalités économiques et politiques, de rendre les démocraties plus inclusives en rassemblant les jeunes et les personnes marginalisées dans le système politique et de rendre les démocraties plus innovantes et réactives aux défis émergents tels que les migrations et le changement climatique.

Alors que nous célébrons le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme de cette année, la Journée internationale de la démocratie est aussi l’occasion de mettre en lumière les valeurs de liberté et de respect des droits de l’homme en tant qu’éléments essentiels de la démocratie. La Déclaration universelle des droits de l'homme, affirmant que « la volonté du peuple sera la base de l'autorité du gouvernement » (article 21.3) a inspiré les constituants du monde entier et contribué à l'acceptation mondiale des valeurs et des principes démocratiques. La démocratie, à son tour, fournit l’environnement naturel nécessaire à la protection et à la réalisation effective des droits de l’homme.

Le Programme de développement durable à l'horizon 2030 aborde le sujet de la démocratie à travers l'objectif de développement durable n°16, reconnaissant les liens indivisibles entre des sociétés pacifiques et des institutions efficaces, responsables et inclusives.