ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée mondiale contre le travail des enfants
12 juin

« Le travail des enfants constitue fondamentalement une violation des droits de l’homme, qui prive filles et garçons du droit à l’enfance, à une éducation de qualité, et à un avenir dans lequel ils pourraient placer leurs espoirs. En cette Journée mondiale, notre message est clair : dans le domaine domestique comme dans toute autre forme d’activité, il n’y a pas lieu, et il est inexcusable, de faire travailler des enfants. »

Guy Ryder, Directeur général de l'OIT, 12 juin 2013

Un jeune garçon nettoie une rue, Manille (Philippines). Photo ONU/J-P. Laffont

Thème 2013 : « Non à l'exploitation des enfants dans le travail domestique »

L'Organisation internationale du Travail (OIT) a lancé la Journée mondiale contre le travail des enfants en 2002 pour attirer l'attention sur l'étendue mondiale du travail des enfants ainsi que les actions et les efforts nécessaires pour l'éliminer. Chaque année, le 12 juin, la Journée rassemble gouvernements, employeurs, organisations du travail, la société civile, ainsi que des millions de personnes à travers le monde afin de mettre en évidence la situation des enfants qui travaillent et ce qui peut être fait pour les aider.

Dans le monde, un grand nombre d'enfants sont impliqués dans le travail domestique rémunéré ou non, chez un tiers ou un employeur. Ces enfants sont particulièrement vulnérables à l'exploitation. Leur travail est souvent méconnu du grand public, ils peuvent se trouver isolés et travailler loin du foyer familial. Les mauvais traitements qui sont infligés aux enfants dans le travail domestique sont beaucoup trop courants. A l'occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants, l'OIT demande :

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU