ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Journée internationale de la diversité biologique
22 mai

« La moitié des ressources marines du monde se trouvent dans des eaux insulaires. [...]Engageons-nous à adopter, adapter et renforcer les bonnes pratiques afin de pouvoir protéger les écosystèmes fragiles au bénéfice de tous les insulaires qui en dépendent et de tous ailleurs. »

Message de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU
Journée internationale de la diversité biologique, 22 mai 2014

Thème 2014 : la diversité biologique insulaire

Affiche de la Journée 2014 Vue aérienne du lagon Marovo, Îles Salomon. Photo ONU/Eskinder Debebe

Le thème de la diversité biologique insulaire a été choisi pour coïncider avec la décision de l'Assemblée générale des Nations Unies de désigner 2014 comme étant l’Année internationale des petits États insulaires en développement.

Les Îles et les milieux marins proches des côtes constituent des écosystèmes uniques, souvent composés de nombreuses espèces végétales et animales qui sont endémiques — et que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur terre. Héritage d'une histoire évolutive unique, ces écosystèmes sont des trésors irremplaçables. Ils sont également essentiels à la subsistance, à l'économie, au bien-être et à l'identité culturelle de 600 millions d’habitants insulaires — soit un dixième de la population mondiale.

La Convention sur la diversité biologique traduit l’engagement de la communauté internationale pour la conservation de la diversité biologique, l'utilisation durable de ses éléments et le partage juste et équitable des bienfaits découlant de l'exploitation des ressources génétiques.

Les produits et services essentiels offerts par notre planète sont fonction de la variété et de la variabilité des gènes, des espèces, des populations et des écosystèmes. En effet, les ressources biologiques nous nourrissent et nous fournissent vêtements, logements, médicaments et nourritures sprirituelles.

La dégradation de la diversité biologique à laquelle nous assistons actuellement est essentiellement la conséquence de l'activité humaine et met gravement en péril le développement humain.

Le 20 décembre 2000, l'Assemblée générale a proclamé le 22 mai Journée internationale de la diversité biologique (résolution 55/201) pour commémorer l’adoption de la Convention sur la diversité biologique le 22 mai 1992 lors de la Conférence de Nairobi. Auparavant, la journée était célébrée le 29 décembre (résolution 49/119 du 19 décembre 1994).

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU