Message du Secrétaire général 2018

En cette Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, nous défendons les droits des personnes atteintes d’autisme et dénonçons les discriminations dont elles font l’objet.

Cette année en particulier, nous soulignons combien il importe d’autonomiser les femmes et les filles atteintes d’autisme.

Ces femmes et ces filles rencontrent de multiples difficultés, qui entravent notamment leur accès à l’éducation et à l’emploi sur un pied d’égalité avec les autres, elles se voient privées de leurs droits en matière de procréation et de leur liberté de faire leurs propres choix, et ne participent pas à la prise de décisions qui les concernent.

Notre action en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de la femme doit s’étendre à toutes les femmes et les filles dans le monde, et les mesures que nous prenons pour atteindre les objectifs de développement durable doivent nous permettre de tenir la promesse inscrite au cœur du Programme 2030, celle de ne pas faire de laissés-pour-compte.

En cette Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, réaffirmons notre engagement à promouvoir la pleine participation de toutes les personnes atteintes d’autisme et à faire en sorte qu’elles disposent d’un appui qui leur permette d’exercer leurs libertés et leurs droits fondamentaux.