« En cette Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, réaffirmons notre engagement à promouvoir la pleine participation de toutes les personnes atteintes d’autisme et à faire en sorte qu’elles disposent d’un appui qui leur permette d’exercer leurs libertés et leurs droits fondamentaux. » — António Guterres, Secrétaire général de l'ONU

Les troubles du spectre autistique regroupent un ensemble d’affections caractérisées par un certain degré d’altération du comportement social, de la communication et du langage, et par la modicité des centres d’intérêts et des activités, qui sont spécifiques à la personne et répétitifs.

Ils apparaissent dans l’enfance et ont tendance à persister à l’adolescence et à l’âge adulte. Dans la plupart des cas, l’affection se manifeste au cours des 5 premières années de l’enfant.

Les personnes atteintes de troubles du spectre autistique sont souvent victimes de stigmatisation et de discrimination, étant par exemple injustement privées de soins, d’accès à l’éducation et de possibilités de particip er à la communauté.

Pour plus d'informations, visitez le site de l'Organisation mondiale de la santé.

2018 — « L'autonomisation des femmes et des filles autistes »

La célébration de la Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme de 2018 au Siège des Nations Unies à New York se concentre sur l'autonomisation des femmes et des filles autistes et sur leur participation (ainsi que leurs organisations représentatives) aux processus de prise de décision.