ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

Journée mondiale de la sensibilisation à l'autisme
2 avril

Message du Secrétaire général de l'ONU (Vidéo et texte intégral)

Journée 2010

 

L'autisme est un handicap complexe et mal compris qui se manifeste sous des formes très différentes. Les enfants et les adultes qui en sont atteints – et toutes les personnes handicapées en général – supportent un double fardeau. Outre les défis quotidiens que leur impose leur handicap, elles souffrent de l'attitude négative de la société, d'une prise en compte insuffisante de leurs besoins, voire d'une discrimination flagrante.

La Convention des Nations Unies sur les droits des personnes handicapées, qui est entrée en vigueur en mai 2008, est un instrument à même de remédier efficacement à ce type de situations. Cette convention vise à garantir à toutes les personnes handicapées les mêmes droits humains et les mêmes libertés fondamentales que ceux dont jouissent les autres catégories de la population. À ce jour, 144 États l'ont signée et 83 l'ont ratifiée.

La Journée mondiale de la sensibilisation à l'autisme a pour but de mieux faire comprendre l'autisme et de promouvoir l'adhésion universelle à la Convention des Nations Unies sur les droits des personnes handicapées. En conjuguant travaux de recherche et efforts de sensibilisation, nous pourrons offrir aux enfants et aux adultes souffrant de handicaps comme l'autisme, la protection, le soutien et le statut de membre à part entière d'une société ouverte à tous.

Alors que nous célébrons la Journée mondiale de la sensibilisation à l'autisme, n'oublions pas que chacun de nous peut assumer une part de cette responsabilité. Joignons notre voix à celles des personnes autistes, de leur famille et de ceux qui plaident leur cause, pour demander une meilleure prise de conscience et compréhension de ce handicap. Faisons un effort d'introspection et réévaluons nos attitudes et celles de nos sociétés, de façon à pouvoir éliminer les préjugés auxquels se heurtent les personnes handicapées. Consacrons-nous à l'édification d'une société juste et compatissante qui reconnaisse pleinement la dignité et les droits de chaque être humain.