Thème 2017 : « Ma santé, mes droits »

Chaque personne a droit à la santé, quels que soient son identité et son lieu de résidence, et ce droit dépend également d’installations sanitaires et d’un logement adéquats, de l’accès à une alimentation nutritive, de conditions de travail saines et de l’accès à la justice.

Le droit à la santé s’appuie sur un ensemble plus large de droits, auxquels il est également associé. Sans les conditions permettant un accès à la justice, le droit à un environnement propre, le droit à la protection contre les violences ou le droit à l’éducation, par exemple, nous ne pouvons pas faire valoir notre droit à la santé.

En finir avec le sida comme menace de santé publique ne sera possible que si ces droits sont placés au cœur de la santé mondiale, de manière à ce que des soins de santé de qualité soient disponibles et accessibles pour tout le monde, sans laisser personne pour compte.

La campagne #myrighttohealth

Cette année, le thème de la campagne de la Journée mondiale de lutte contre le sida sera le droit à la santé.

La campagne #myrighttohealth diffusera des informations sur le droit à la santé et son impact sur la vie des gens. Elle aura également pour but d’accroître la visibilité autour de la nécessité de parvenir à l’application pleine et entière du droit à la santé pour tous, partout.

La quasi-totalité des objectifs de développement durable sont liés d’une façon ou d’une autre à la santé, de sorte qu’atteindre ces objectifs, dont fait partie la fin de l’épidémie de sida, dépendra largement de l’application du droit à la santé.

Des progrès remarquables ont été accomplis dans le traitement du VIH. L'ONUSIDA a lancé un nouveau rapport Disponible en anglais montrant que l'accès au traitement a considérablement augmenté. En l'an 2000, seulement 685.000 personnes vivant avec le VIH avaient accès à un traitement antirétroviral. En juin 2017, environ 20,9 millions de personnes avaient accès aux médicaments pouvant leur sauver la vie. Une telle avancée n'aurait pas pu avoir lieu sans le courage et la détermination des personnes vivant avec le VIH exigeant et réclamant le respect de leurs droits et le soutien solide, y compris sur le plan financier, financier des dirigeants.

Statistiques mondiales

  • 19,5 millions de personnes avaient accès au traitement antirétroviral en 2016,
  • 36,7 millions [30,8 millions - 42,9 millions] de personnes dans le monde vivant avec le VIH en 2016,
  • 1,8 million [1,6 million - 2,1 millions] de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH en 2016,
  • 1 million [830 000 - 1,2 million] de personnes sont mortes de maladies liées au sida en 2016,
  • 76,1 millions [65,2 millions - 88,0 millions] de personnes ont été infectées par le VIH depuis le début de l'épidémie,
  • 35,0 millions [28,9 millions - 41,5 millions] de personnes décédées de suite de maladies liées au sida depuis le début de l'épidémie

>> Plus de statistiques