Connaissez votre statut VIH 

Des progrès considérables ont été accomplis dans la riposte au sida depuis 1988. Aujourd'hui, 3 personnes vivant avec le VIH sur 4 connaissent leur statut. Comme le montre le dernier rapport de l'ONUSIDA, nous avons désormais encore beaucoup de chemin à parcourir. Atteindre les personnes vivant avec le VIH mais ne connaissant pas leur statut fait partie des défis actuels. Il est nécessaire que celles-ci soient associées à des soins de qualité et à des services de prévention.

Le dépistage du VIH est essentiel pour étendre la couverture du traitement et s’assurer que les personnes vivant avec le VIH puissent mener une vie productive et en bonne santé. Par ailleurs, il est vital d’atteindre les objectifs 90-90-90 et de donner aux gens les moyens de faire les bons choix en termes de prévention du VIH, de manière à ce qu’ils puissent se protéger eux-mêmes et ceux qu’ils aiment.

« Encourager chacun à connaître son état sérologique vis-à-vis du VIH » est en effet la priorité et le thème de la Journée mondiale de lutte contre le sida pour l’année 2018. Malheureusement, de nombreux obstacles au dépistage du VIH persistent. La stigmatisation et la discrimination continuent de dissuader les individus de faire un test de dépistage du VIH. L’accès au dépistage confidentiel reste un sujet de préoccupation. On compte encore un grand nombre de personnes qui ne se font dépister qu’une fois qu’elles sont malades et présentent des symptômes. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de multiples moyens nouveaux d’étendre l’accès au dépistage du VIH. L’auto-dépistage, le dépistage à base communautaire et le dépistage multiple sont autant de façons d’aider les gens à connaître leur état sérologique vis-à-vis du VIH.

Pourquoi faire un test de dépistage du VIH?

Dans le monde, 37 millions de personnes vivent avec le VIH, le nombre le plus élevé jamais enregistré, mais un quart ne sait pas qu’il est porteur du virus.

Connaître votre statut VIH présente de nombreux avantages. Tout d’abord, c’est un point d’entrée essentiel pour le traitement, la prévention, les soins et les services de soutien du VIH. Les personnes séropositives pour le VIH doivent immédiatement suivre un traitement antirétroviral pour rester en vie et en bonne santé et, lorsque la suppression de la charge virale est atteinte, prévenir la transmission du virus.

Connaître son statut VIH permet également aux personnes de prendre des décisions informées sur les options qui existent en termes de prévention du VIH, notamment des services de prévention chez les enfants, des préservatifs masculins et féminins, des services de réduction des risques pour les utilisateurs de drogues injectables, la circoncision masculine volontaire et la pré-exposition et prophylaxie post-exposition.

Dernières statistiques (2017)

  • 9,4 millions de personnes ne savaient pas qu’elles vivaient avec le VIH.
  • 1,8 million de personnes sont devenues nouvellement infectées par le VIH.
  • 1,8 million d'enfants de moins de 15 ans vivent avec le VIH.
  • 21,7 millions de personnes vivant avec le VIH en 2017, avaient accès au traitement antirétroviral, soit une augmentation de 2,3 millions depuis 2016 et de 8 millions en 2010.