En proclamant cette Décennie, la communauté internationale distingue les personnes d'ascendance africaine comme groupe dont les droits humains doivent être promus et protégés. Environ 200 millions de personnes se considérant d’ascendance africaine vivent en Amérique. Des millions d’autres vivent dans diverses régions du monde, et ce, en dehors du continent africain.

« Les personnes d'ascendance africaine sont parmi les plus touchées par le racisme. Trop souvent, elles font face au déni des droits fondamentaux tels que l'accès aux services de santé de qualité et à l'éducation. »

Ban Ki-moon Secrétaire général de l'ONU

VidéothèqueLes descendants d'esclaves : terres ancestrales

La Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine, proclamée par les Nations Unies en janvier dernier, a pour but de protéger et de promouvoir les droits des peuples descendants d'Afrique et de reconnaître leur participation à l'enrichissement d’autres cultures. C'est le cas du peuple des Gullah, une population d’Afro-Américains vivant dans les États américains de Caroline du sud et de Géorgie.

Photos

Photos des derniers événements.

Vidéos

Vidéos pédagogiques, interviews et événements spéciaux de l'Assemblée générale

Matériel promotionnel

Le logo de la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine est disponible dans toutes les langues officielles des Nations Unies.