Promouvoir les chaînes de valeur régionales en Afrique : un moyen d’accélérer la transformation structurelle, l’industrialisation et la production pharmaceutique de l’Afrique

L'industrialisation au service du développement

L'articulation entre l’industrialisation et les économies nationales, aiderait les pays africains à atteindre des taux de croissance élevés, à diversifier leurs économies et à réduire leur vulnérabilité aux chocs extérieurs. Cela contribuerait substantiellement à l'éradication de la pauvreté par la création d'emplois et de richesse. Le succès du programme d'industrialisation de l'Afrique nécessiterait la création d'un environnement favorable qui renforcerait la capacité nationale à l'égard des infrastructures physiques et sociales, du capital humain, des systèmes financiers, de la recherche et développement (R&D), de la technologie et de la gouvernance.

Voulant mettre l’accent sur la nécessité d'identifier des actions et des politiques innovantes, axées sur des solutions, pour faire avancer la production pharmaceutique sur le continent, la Journée de l'industrialisation de l'Afrique 2018 se concentrera sur « la promotion des chaînes de valeur régionales en Afrique : un moyen d'accélérer la transformation structurelle, l'industrialisation et la production pharmaceutique de l'Afrique », dans le cadre du lancement de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) et de la troisième Décennie du développement industriel pour l'Afrique (IDDA III).

Une industrie qui favorise la santé et la création d'emplois

L’industrie pharmaceutique constitue un facteur important pour le développement du continent. D’après une étude basée sur des données issues de la Banque africaine de développement, de la Banque mondiale et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la valeur de l'industrie pharmaceutique africaine serait passée de 4,7 milliards de dollars il y a dix ans à 20,8 milliards de dollars en 2013. Cette tendance se maintiendrait même à l’horizon 2020, avec des prévisions qui placent la valeur annuelle de ce marché entre 40 et 65 milliards de dollars.

La production de médicaments en proximité des lieux où se situe la demande peut contribuer à améliorer les résultats en matière de santé, tout en créant des emplois dans un secteur très exigeant en matière de qualifications requises, ce qui fait de cette industrie une partie intégrante de la réalisation des Objectifs de développement durable ainsi que de l'Agenda 2063 de l'Afrique. Afin de permettre à l’industrie pharmaceutique de réaliser son plein potentiel en autonomisant les économies africaines, il est tout d’abord fondamental de souligner l’importance de ce secteur et de reconnaître le besoin de lui fournir un soutien accru pour son développement à long terme.

Á propos de la Journée

La Journée de l’industrialisation de l’Afrique 2018 sera célébrée au Siège de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) à Vienne, avec un événement organisé par cette dernière et soutenu par le Bureau du Secrétaire général des Nations Unies, par la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (UNECA) et par la Commission de l'Union africaine (CUA).

Dans le cadre de la deuxième Décennie du développement industriel de l'Afrique (1991-2000), l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 20 novembre « Journée de l'industrialisation de l'Afrique » [A/RES/44/237]. Chaque année, des entités du Système des Nations Unies organisent des événements à cette date pour sensibiliser à l'importance de l'industrialisation de l'Afrique et aux défis auxquels le continent est confronté.