ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Examen ministériel annuel 2007

L’Examen ministériel annuel est l’une des deux nouvelles fonctions du Conseil économique et social. Il a été présenté par les chefs d’États et de gouvernements réunis au Sommet mondial de 2005 comme étant un moyen d’accélérer l’action entreprise pour remettre la communauté internationale sur les rails pour ce qui est d’atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement d’ici la date visée de 2015.

Le premier Examen ministériel annuel a eu lieu les 3 et 4 juillet 2007 au Palais des Nations à Genève. En tant qu’instance mondiale de haut niveau bénéficiant d’une large participation, l’Examen ministériel peut constituer un nouvel instrument très efficace au service de la mise en oeuvre du programme des Nations Unies en matière de développement. Il donne l’occasion de se communiquer les enseignements tirés de l'expérience et les pratiques et approches concluantes qui justifient une transposition à une plus grande échelle des activités de développement concernées.

En juillet 2007, l’Examen ministériel annuel s’est concentré sur l’intensification des efforts pour éliminer la pauvreté et la faim, notamment dans le cadre du partenariat pour le développement. L’année suivante, l’Examen a évalué les progrès accomplis dans la mise en oeuvre des objectifs et engagements adoptés au niveau international en matière de développement durable. En 2009, il sera axé sur la réalisation des objectifs convenus en matière de santé publique mondiale.

Lors de l’Examen ministériel de 2007, les participants ont eu l’occasion de se familiariser avec les stratégies et approches permettant de réduire efficacement la pauvreté et de partager les enseignement tirés des efforts faits pour surmonter les obstacles rencontrés dans la mise en oeuvre des stratégies de développement nationale, dans le cadre des tables rondes, des exposés nationaux facultatifs et du débat général. Les États Membres, les organisations du système des Nations Unies et les autres principales parties prenantes institutionnelles, ainsi que des organisations non gouvernementales, des représentants du secteur privé et des universitaires ont participé à cet Examen. 

Les exposés nationaux facultatifs représentent un élément important de l’Examen ministériel annuel. Lors du premier Examen ministériel, des ministres et hauts fonctionnaires de six pays en développement (Bangladesh, Barbade, Cambodge, Cap-Vert, Éthiopie et Ghana) ont présenté les progrès que leurs pays respectifs avaient réalisés dans la formulation et la mise en oeuvre de leurs stratégies de développement nationale.

Deux tables rondes sur le thème de l’Examen ministériel annuel ont également été organisées sur les thèmes  : «  Mettre un terme au cycle des crises alimentaires : promouvoir une révolution verte pour l’Afrique  » et «  Élimination de la pauvreté : comment y parvenir  ».

Le thème de l’Examen ministériel de 2008 a été le suivant : « Mettre en oeuvre les objectifs et engagements adoptés au niveau international en matière de développement durable ». Celui de l’Examen ministériel de 2009 est le suivant : « Mettre en oeuvre les objectifs et engagements adoptés au niveau international en matière de santé publique mondiale ».

Haut de page

 

Traduire les promesses internationales en actions concrètes